Ecoutez Radio Sputnik
    YouTube: le scandale publicitaire prend de l’ampleur

    YouTube: le scandale publicitaire prend de l’ampleur

    YouTube screen shot
    International
    URL courte
    7824
    S'abonner

    Plusieurs gros annonceurs américains et européens, tels que AT&T, Verizon, The Guardian et Volkswagen ont refusé de faire de la pub sur YouTube. C’est désormais au tour de trois autres géants, PepsiCo, Walmart et Starbucks, de venir s’ajouter à cette liste.

    PepsiCo, Walmart et Starbucks ont décidé de retirer leurs publicités de YouTube après une enquête du quotidien américain Wall Street Journal révélant que des logiciels de Google avaient automatiquement placé leurs bannières publicitaires près de contenus violents, racistes et terroristes, a annoncé le Guardian.

    « Le contenu auquel nous sommes associés est répugnant et ne répond pas aux valeurs de notre entreprise », lit-on dans un communiqué de la société américaine Walmart.

    Google, qui est le propriétaire de YouTube, a déjà présenté ses excuses en promettant aux marques de lancer un examen « en profondeur » de ses conditions d'utilisation liées à la publicité.

    Il est à noter que tout est parti du Royaume-Uni il y a une semaine après la publication d'un article du Times annonçant que des publicités de grandes marques et d'organisations officielles étaient associées, surtout sur YouTube, à des contenus antisémites.

    Plusieurs annonceurs britanniques ont pris la décision de mettre un terme à leur collaboration avec YouTube. Le boycott s'étend désormais aux Etats-Unis.

    Pour rappel, la publicité «programmatique» est régulée de manière automatisée par des logiciels. Les annonceurs choisissent habituellement des mots-clés qui permettent de filtrer les contenus qui diffusent leurs publicités.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La publicité native dans les grands médias US, ça coûte combien?
    Incroyable, mais vrai: British Airways fait de la publicité à une compagnie rivale!
    Keira Knightley tourne une publicité pour le référendum sur le Brexit
    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    Tags:
    contenu, marque, publicité, boycott, racisme, terrorisme, Walmart, Starbacks, PepsiCo, YouTube, The Guardian, Google, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik