Ecoutez Radio Sputnik
    Mossoul

    Plus de 130 civils tués dans des frappes aériennes à Mossoul-Ouest

    © AFP 2019 Aris Messinis
    International
    URL courte
    937
    S'abonner

    Selon le gouverneur de la province irakienne de Ninive, dont la ville de Mossoul est le chef-lieu, plus de 130 civils ont été tués ces derniers jours dans la partie occidentale de la ville suite aux bombardements aériens des forces irakiennes et de la coalition internationale dirigée par Washington.

    L'opération terrestre des forces irakiennes à Mossoul-Ouest est accompagnée par des frappes de l'aviation irakienne et de la coalition internationale dirigée par Washington. Selon l'AFP, Nawfal Hammadi, gouverneur de la province de Ninive, dont Mossoul est le chef-lieu, a évoqué plus de 130 civils tués.

    « L'organisation terroriste Daech essaie de stopper par tous les moyens l'avancée des forces irakiennes à Mossoul. Elle rassemble des civils […] et les utilise comme boucliers humains », a signalé le gouverneur à l'AFP.

    Un général irakien, sous couvert de l'anonymat, a indiqué que les frappes avaient endommagé plus de 27 bâtiments résidentiels, dont trois avaient été entièrement rasés.

    Auparavant, selon le New York Times, le Pentagone avait procédé à des vérifications des informations d'après lesquelles des frappes américaines sur Mossoul auraient fait 200 morts parmi les civils.

    Le 19 février dernier, les forces irakiennes ont lancé une offensive pour reprendre la partie ouest de Mossoul, après avoir repris la partie orientale de la ville en janvier. Depuis lors, elles ont reconquis plusieurs quartiers de la cité irakienne. Les combats se concentraient aux abords de la vieille ville. Ce samedi, l'armée irakienne a de nouveau stoppé son offensive à Mossoul-Ouest.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    200 morts dans un raid présumé de la coalition: le Pentagone lance une enquête
    Daech adopte une nouvelle tactique de combat à Mossoul
    Mossoul-Ouest: plus de 80 corps extraits des décombres des immeubles bombardés
    Près de 260.000 civils ont quitté Mossoul en un mois
    Tags:
    victimes, civils, frappe aérienne, Nawfal Hammadi, Mossoul, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik