International
URL courte
47371
S'abonner

Le ministère russe de la Défense a exprimé des doutes quant à la prochaine libération de la ville irakienne de Mossoul, où l’opération militaire a déjà provoqué une crise humanitaire grave.

Même les plus optimistes cessent de croire que la ville irakienne de Mossoul sera prochainement libérée du groupe terroriste Daech, a déclaré samedi à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

« Rappelons que les annonces optimistes sur l'encerclement et la victoire imminente de la coalition à Mossoul ont déjà entraîné des pertes considérables au sein des forces irakiennes et une catastrophe humanitaire qui ne cesse de s'aggraver. Même les plus optimistes cessent de croire que Mossoul sera libérée de Daech dès cette année », a indiqué M. Konachenkov.

Ces derniers jours, les médias ont fait état de pertes considérables parmi les civils lors des frappes aériennes dans l'ouest de Mossoul. Selon la chaîne de télévision Rudaw, plus de 200 personnes — des civils et des terroristes qui se cachaient dans leurs maisons — ont été tuées jeudi lors d'un bombardement dans le quartier de Jadida. La coalition internationale a promis d'enquêter sur les incidents. Les militaires irakiens ont annoncé samedi qu'ils interrompaient leur offensive sur Daech pour revoir leur tactique et réduire le nombre des pertes civiles.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Mossoul: les forces irakiennes marquent une pause dans l’offensive
Colonel irakien: «Ce que nous avons fait à Mossoul, aucune autre armée ne l’aurait fait»
Environ 4.000 civils tués depuis le début de la libération de Mossoul-Ouest
Daech adopte une nouvelle tactique de combat à Mossoul
Tags:
civils, victimes, lutte antiterroriste, Etat islamique, Igor Konachenkov, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook