International
URL courte
9615
S'abonner

Confronté à un défi écologique, Pékin ne cesse de développer des projets «verts». Bien évidemment, le coût de ces derniers est élevé. La Banque européenne d'investissement vient en aide à l’empire du Milieu en lui accordant 500 millions d’euros en 2017, après les 298 millions versés en 2016. En 2018, la BEI débloquera 500 millions d’euros de plus.

La Banque européenne d'investissement (BEI) versera 500 millions d'euros à la Chine pour financer ses projets visant à développer des technologies non polluantes, a annoncé Jonathan Taylor, vice-président de la BEI, cité par l'agence Chine nouvelle.

Il a ajouté que la Banque envisageait la possibilité d'accroître ses investissements dans des projets « verts » à travers toute la Chine, notamment dans le secteur du transport urbain, de la gestion forestière et de l'efficacité énergétique. En 2018, la BEI compte débloquer 500 millions d'euros de plus pour les projets écologiques en Chine.

D'après lui, Pékin, qui a déjà reçu 298 millions d'euros de la part de la BEI l'année dernière, a pu lancer des programmes importants dans le secteur de l'économie « verte » dans huit provinces du pays.

M. Taylor, qui est actuellement en visite en Chine pour cinq jours, a rencontré le ministre chinois des Finances, les représentants de la Banque populaire de Chine, ainsi que d'autres institutions afin de discuter avec eux les initiatives liées à la protection de l'environnement qui existent déjà et qu'il faudrait développer.

Le Fonds européen d'investissement, filiale de la BEI, est aussi en collaboration avec le Fonds Route de la soie, a précisé M. Taylor.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Comment la levure prédira le niveau de pollution atmosphérique en Chine?
Scientifiques russes: lutter contre la pollution à l’aide… des apatites
48.000 décès par an liés à la pollution de l’air en France
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Tags:
projet, investissements, technologies, pollution, aide financière, Banque européenne d'investissement (BEI), Union européenne (UE), Pékin, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook