International
URL courte
Réchauffement climatique (77)
7238
S'abonner

Bien décidé à rompre avec l’héritage de son prédécesseur, le président Donald Trump compte signer mardi prochain un décret destiné à faciliter la production d'énergie aux États-Unis. Au risque de violer l'accord international de Paris sur le climat.

Le président américain Donald Trump a promis de faire marche arrière sur de nombreuses législations environnementales adoptées par l'administration Obama en changeant l'orientation de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA), ont annoncé dimanche des responsables de la Maison-Blanche.

Donald Trump prévoit de signer mardi un ordre exécutif afin que l'EPA réduise « les obstacles réglementaires superflus qui limitent l'usage responsable de nos ressources en énergie », a dit un responsable de la Maison-Blanche.

Scott Pruitt, le directeur de l'agence, a estimé la semaine dernière que le décret permettrait de revenir sur la stratégie anti-énergies fossiles de Barack Obama.

Ce décret « pour l'indépendance énergétique » va « s'attaquer aux efforts de l'administration Obama visant à détruire des emplois dans tout le pays », a annoncé Scott Pruitt, le M. Environnement de l'administration Trump. Il va permettre en particulier de « ramener des emplois » dans l'industrie du charbon, a-t-il dit.

« Et tant pis si ces mesures sapent la capacité des États-Unis à respecter l'accord international de Paris sur le climat », a-t-il déclaré. « L'accord de Paris n'est pas contraignant, ce n'était pas un traité en tant que tel. »

Il est à noter qu'au cours de la course présidentielle, Donald Trump a déclaré qu'il était nécessaire de revoir l'Accord de Paris sur le climat. Selon lui, les actions des autorités américaines dans le domaine de l'écologie auraient influencé d'une manière négative le domaine énergétique du pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Réchauffement climatique (77)

Lire aussi:

Ivanka Trump fait changer d’avis son père sur l’Accord de Paris sur le climat
Au Kamtchatka, un supervolcan menace le climat de la planète
Trump envisage de faire sortir les USA de l’Accord de Paris sur le climat
Tags:
Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), Scott Pruitt, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook