Ecoutez Radio Sputnik
    L'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch

    L’ancien président Ianoukovitch qualifié de «traître» dans le Donbass

    © AP Photo/ Pavel Golovkin
    International
    URL courte
    91412221

    Alexandre Zakhartchenko, président de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), a appelé le Parlement à interdire d’entrée dans la République l’ex-Président ukrainien Viktor Ianoukovitch, l’ex-premier ministre Nikolaï Azarov et d’autres hommes politiques.

    Lors d'une conférence de presse, le Président de la République populaire autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakhartchenko a invité le porte-parole du Parlement Denis Pouchiline à élargir la liste noire de la RPD en y ajoutant les noms des « traîtres », y compris de l'ex-Président ukrainien Viktor Ianoukovitch et de l'ex-premier ministre d'Ukraine Nikolaï Azarov.

    « Ianoukovitch, Klimenko, Arbouzov, Azarov, mon homonyme Zakhartchenko etc… mettons ces gens sur la liste des personnes interdites d'entrée sur le territoire de la République populaire autoproclamée de Donetsk. Nous n'avons rien à faire avec des traîtres!», a expliqué M. Zakhartchenko.

    Il a aussi ajouté que, pour lui, Viktor Ianoukovitch restait le Président ukrainien, et que lorsqu'il déciderait de retourner dans le pays, il devrait donc se rendre directement à Kiev et non pas dans les républiques autoproclamées.

    « De jure, Ianoukovitch reste le Président puisqu'il n'a pas démissionné… Mais il a fui Kiev et doit y retourner », a martelé le Président de la RPD.

    Viktor Ianoukovytch a été président de l'Ukraine de février 2010 à février 2014, quand il a dû quitter son poste et le pays suite aux événements de l'Euromaïdan et au coup d'Etat.

    L'EuroMaïdan est le nom attribué aux actions de protestation qui ont éclaté le 21 novembre 2013 dans le centre de Kiev, sur la place de l'Indépendance, Maïdan Nezalejnosti, suite au report de la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne par le président ukrainien de l'époque Viktor Ianoukovitch.

    Selon les médias ukrainiens, l'ex-conseiller de Ianoukovitch Paul Manafort aurait élaboré un plan d'action de règlement du conflit dans l'est de l'Ukraine, selon lequel l'ex-Président ukrainien retournerait dans le pays en tant que « dirigeant régional » des RPD et RPL.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un hélicoptère militaire ukrainien s’écrase dans le Donbass
    Donbass: depuis le blocus ferroviaire, plus aucune aide humanitaire
    Lavrov : le blocus du Donbass est contraire à la conscience humaine et au bon sens
    Une piste balte dans l’assassinat de deux figures de l'insurrection du Donbass?
    Des explosifs US pour des saboteurs ukrainiens dans le Donbass

    Lire aussi:

    Kiev veut la prison à perpétuité pour l’ancien Président Ianoukovitch
    L’Ukraine pourrait avoir un gouvernement en exil
    Ukraine: un journal prédit la date du prochain Maïdan
    Poutine: l’Ukraine dans le viseur de la CIA pendant le Maïdan
    Blocus du Donbass: l’UE demande des explications à Kiev
    Tags:
    conférence de presse, liste noire, République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko, Viktor Ianoukovitch, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik