International
URL courte
31435
S'abonner

À en croire la vidéo que le site officiel nord-coréen DPRK Today a récemment publié, Pyongyang, avec ses tireurs et ses missiles qui mettent toujours dans le mille, ne craint pas une intervention des puissances occidentales sur son territoire.

La vidéo qui dure environ deux minutes doit évidemment démontrer la supériorité des tireurs nord-coréens sur les soldats des États-Unis. Sa première moitié dévoile l'entraînement des tireurs qui, avec leurs différents types d'armes à feu, mettent toujours dans le mille. Il est à noter que tous les tireurs sont habillés aux couleurs du drapeau nord-coréen et que les images sont accompagnés du titre « Nos coups mortels sont entendus non seulement dans les tirs et dans les stades ».

Les images suivantes dévoilent les destructions que la Corée du Nord a subies de la part de la Corée du Sud et de ses alliés américains pendant la guerre des années 1950. Les images des victimes de la guerre, des soldats américains, des avions de chasse et des destroyers sont accompagnées cette fois par une inscription selon laquelle « Les États-Unis attirent par la force la tragédie d'une guerre nucléaire sur le peuple nord-coréen après l'avoir frappé avec une guerre terrible et cruelle dans les années 1950 ».

Pourtant, la Corée du Nord est prête à répondre à une nouvelle intervention. Dans la dernière partie de la vidéo, on voit des images de soldats américains que les tireurs touchent avec une grande précision. Tout finit avec les missiles balistiques qui partent en direction des États-Unis et qui, selon les auteurs de la vidéo, atteignent leur objectif.

Sur fond d'exercices militaires Foal Eagle que la Corée du Sud et les États-Unis mènent conjointement, Pyongyang publie régulièrement des vidéos similaires. La dernière a vu le jour la semaine dernière.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
Le site militaire FAR-Maroc publie des photos satellites montrant des «bases algériennes» à la frontière - vidéo
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
«Une chaîne d’opinion», «très à droite, très clivante»: le patron de BFM TV affirme que CNews ne fait pas d’info
Tags:
tireur, soldats, destruction, États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook