Ecoutez Radio Sputnik
    Contenus antisémites sur Youtube: une perte estimée à 750 million d’euros

    Contenus antisémites sur Youtube: une perte estimée à 750 millions d’euros

    © YouTube screen shot
    International
    URL courte
    11621

    Le géant d’Internet Youtube pourrait perdre 750 million d’euros. La raison? La suspension des contrats avec plusieurs gros annonceurs américains et européens, tels que AT&T, Verizon, The Guardian ou Volkswagen, causée par des contenus antisémites.

    Avec plus de 250 sociétés qui ont pris la décision de mettre un terme à leur collaboration avec Youtube à cause des contenus antisémites placés près de la publicité de ces marques, le géant d'Internet pourrait perdre jusqu'à 750 millions d'euros, a annoncé The Independent, citant Eric Schiffer, l'un des experts de Nomura Instinet, un courtier en actions américain.

    Le scandale publicitaire a débuté au Royaume-Uni il y a une semaine après la publication d'un article du Times annonçant que des publicités de grandes marques et d'organisations officielles étaient associées, surtout sur Youtube, à des contenus antisémites.

    Plusieurs annonceurs britanniques ont pris la décision de mettre un terme à leur collaboration avec Youtube. Le boycott s'étend désormais aux États-Unis.

    Pour rappel, la publicité « programmatique » est régulée de manière automatisée par des logiciels. Les annonceurs choisissent habituellement des mots-clés qui permettent de filtrer les contenus qui diffusent leurs publicités.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    YouTube: le scandale publicitaire prend de l’ampleur
    L’UE menace Facebook, Google et Twitter de leur infliger une amende
    C'est officiel: Samsung, Google et d’autres smartphones Android neufs infestés de virus
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    contenu, collaboration, publicité, boycott, antisémitisme, Verizon, Volkswagen AG, YouTube, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik