Ecoutez Radio Sputnik
    Roger Stone «devin» ? WikiLeaks réfute tout lien avec l’ex-conseiller de Trump

    Roger Stone «devin» ? WikiLeaks réfute tout lien avec l’ex-conseiller de Trump

    © REUTERS / Toby Melville
    International
    URL courte
    0 51
    S'abonner

    WikiLeaks a rendu démenti avoir communiqué avec l’ex-conseiller de Donald Trump pendant la campagne présidentielle aux États-Unis en 2016. Roger Stone, de son côté, persiste et signe.

    WikiLeaks, nie toute coopération avec Roger Stone, l'ex-conseiller de Donald Trump, a annoncé la chaîne télévisée CNN.

    « Aucune communication, aucuns lien », indique le message envoyé à la chaîne par un représentant de WikiLeaks. Toujours selon la même source, M. Stone n'aurait évoqué une coopération avec l'organisation de Julian Assange que pour susciter l'intérêt autour de sa personne et de ses livres.

    Au cours des derniers mois de la campagne présidentielle aux États-Unis, Roger Stone avait plusieurs fois affirmé avoir des informations de la part de Julian Assange et avoir connaissance en avance de documents publiés WikiLeaks.

    Dans un courrier électronique à CNN, l'ex-conseiller a de son côté répondu aux accusations de WikiLeaks:

    « Puisque je n'ai jamais communiqué avec WikiLeaks, je suppose que je dois être considéré comme innocent des accusations selon lesquelles j'étais au courant du piratage des courriels de Podesta (ce qui est une spéculation et une conjecture) et du moment et de l'ampleur de leur révélation. Alors, je dois être clairvoyant ou juste un bon devin, parce que les faits que j'ai prédit (les divulgations qui ont eu lieu en octobre) se sont réalisés. »

    Pour mémoire, à l'approche de l'élection présidentielle américaine du 8 novembre 2016, le portail WikiLeaks a rendu publics des milliers de documents concernant l'équipe de campagne de la candidate démocrate Hillary Clinton, piratés du compte Gmail de son chef de campagne John Podesta.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Yahoo piraté: «Une tentative de distraire le public des révélations de WikiLeaks»
    Divulgations de WikiLeaks au sujet des leaders néerlandais à la veille des législatives
    Révélations WikiLeaks sur la CIA: Moscou demande à Washington de s’expliquer
    Tags:
    coopération, révélations, piratage, WikiLeaks, Roger Stone, Donald Trump, Julian Assange, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik