International
URL courte
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
7410
S'abonner

Les deux ponts de Raqqa, ainsi que trois autres ponts enjambant l’Euphrate à proximité de cette ville syrienne ont été détruits en février par l’aviation internationale dirigée par les USA. Ces frappes ont coupé le trafic civil entre les parties nord et sud de Raqqa, selon l’armée russe.

Les avions de la coalition dirigée par les États-Unis ont détruit cinq ponts dans la province de Raqqa, coupant le trafic civil et commercial entre le nord et le sud de Raqqa qui compte toujours au moins 200 000 habitants, a annoncé mardi Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel principal de l'État-major général russe.

« L'aviation de la coalition a détruit quatre ponts le 3 février dernier. Deux ponts se trouvaient dans la ville de Raqqa et deux autres dans les villages d'El-Kasta et d'El-Abbara. Cette frappe a complètement coupé le trafic civil et commercial entre les parties nord et sud de la ville qui abrite toujours plus de 200 000 habitants. Le 18 février, la coalition a complètement détruit le pont d'El-Megle, situé non loin de Madan, à 60 km à l'est de Raqqa », a indiqué le général.

​Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l'Onu, des conduites d'eau étaient attachées aux deux ponts situés à Raqqa. Deux jours après le raid, l'approvisionnement de Raqqa en eau a été rétabli, mais le trafic civil est toujours interrompu.

La coalition dirigée par les États-Unis a en outre bombardé le barrage de Tabqa (ou de Thawra), le plus grand de Syrie, situé près de Raqqa. Le barrage s'est partiellement effondré ce qui risque de provoquer une catastrophe écologique, a déclaré Sergueï Roudskoï.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

Lire aussi:

«Les USA ne libèrent Raqqa que pour diviser la Syrie»
Le plus grand barrage de Syrie s'effondre partiellement près de Raqqa
Six civils trouvent la mort dans une frappe de la coalition sur Raqqa
Damas confirme: la coalition internationale derrière le raid meurtrier sur Raqqa
Tags:
pont, civils, frappe aérienne, coalition anti-Daech, Sergueï Roudskoï, Raqqa, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook