International
URL courte
30748
S'abonner

Les terroristes de Daech, qui perdent jour après jour du terrain en Irak et en Syrie, tentent d’abandonner Mossoul, où l'armée irakienne continue son avancée, pour gagner Deir ez-Zor. La semaine dernière 800 extrémistes ont ainsi réussi à quitter la ville.

Sans rencontrer aucun obstacle, quelque 800 terroristes ont réussi à quitter la ville irakienne de Mossoul en se dirigeant vers la frontière syrienne, a annoncé lors d'un briefing Sergueï Roudskoï, chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major général des Forces armées russes, ce mardi 28 mars.

« Selon nos données, pas moins de 800 terroristes ont quitté la semaine dernière la ville de Mossoul dans l'objectif de gagner la frontière syrienne, et cela sans aucune difficulté », a-t-il déclaré.

Les extrémistes continuent d'« affluer » de Mossoul malgré les affirmations de la coalition selon lesquelles la ville a été bien bouclée, a ajouté Sergueï Roudskoï.

« Bien que la coalition nous assure avoir bouclé Mossoul, les terroristes sont toujours en train de quitter la ville et se dirigent vers la ville syrienne de Deir ez-Zor, où les militants syriens, assiégés, se battent contre Daech depuis des années », a déclaré le chef Commandement opérationnel principal de l'État-major général des Forces armées russes.

De toute évidence, les terroristes ont décidé d'attaquer les unités syriennes de Deir ez-Zor. Ces derniers jours, ils ont lancé une vaste offensive contre les positions des forces gouvernementales qui contrôlent une partie des quartiers de la ville et l'aérodrome militaire situé à proximité.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Russie propose son expérience pour limiter les pertes humaines à Mossoul
Civils tués à Mossoul: les ONG dénoncent les méthodes de la coalition US
Après les frappes US à Mossoul, la Russie demande un briefing au CS de l’Onu
Joe Biden confond trois fois la Libye et la Syrie à la veille de son sommet avec Vladimir Poutine
Tags:
militants, offensive, terrorisme, coalition anti-Daech, Etat islamique, Sergueï Roudskoï, Deir ez-Zor, Mossoul, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook