Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    Merkel fait la lumière sur ce qui pourrait la faire renoncer à son poste

    © REUTERS / Kai Pfaffenbach
    International
    URL courte
    4212

    Tout en soulignant qu'elle n'est pas prête à jeter l'éponge, Mme Merkel a dévoilé les causes qui pourraient la faire dire «nein» à son poste.

    Angela Merkel
    © REUTERS / Hannibal Hanschke
    La chancelière fédérale allemande Angela Merkel serait prête à abandonner son poste si la nécessité de faire des concessions dans le cadre de son activité professionnelle débouche sur une « déformation durable » de sa personnalité, écrit Die Welt.

    Une telle déclaration a été faite lors de la présentation du livre de l'ex-ministre allemande de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, intitulé « Haltung ist Stärke » (« L'attitude est la force »), indique la source. La question a été posée à Mme Merkel dans la foulée d'une discussion sur le problème des intérêts d'État et des libertés personnelles des citoyens. Du point de vue de la chancelière, dans le contexte de la menace terroriste, les gens s'attendent à juste raison à ce que l'État garantisse leur sécurité, mais en même temps se soucient de leur liberté individuelle.

    Selon Mme Merkel, la question que doit se poser une personnalité politique est de savoir : « Jusqu'où suis-je prêt à aller dans la recherche d'un compromis ? ». On dirait que la chancelière est encore loin du Rubicon, car elle n'a pas manqué l'occasion de souligner que pour le moment elle « n'envisageait pas de démissionner ».

    En Allemagne, les élections législatives sont fixées à septembre 2017. Leur issue déterminera qui sera désigné chancelier du pays. L'Union chrétienne-démocrate (CDU) de Mme Merkel est la favorite pressentie du scrutin. Toutefois, il ne faut pas oublier que son principal concurrent, le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) de Martin Schulz gagne en popularité.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Après son «regard qui tue», Merkel invite Ivanka Trump à un forum à Berlin
    Une mini-Merkel fraie le chemin de la chancelière vers un 4e mandat
    Merkel pose pour le même portrait… depuis 26 ans!
    Tags:
    démission, élections législatives, Parti social-démocrate allemand (SPD), Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik