Ecoutez Radio Sputnik
    Pourquoi appeler l’organisateur du putsch en Turquie? Les USA s’expliquent

    Pourquoi appeler l’organisateur du putsch en Turquie? Les USA s’expliquent

    © AP Photo/ Thanassis Stavrakis
    International
    URL courte
    Situation en Turquie après le putsch raté (42)
    14435

    L’ambassade des États-Unis à Ankara a expliqué pourquoi elle avait cherché à joindre un des organisateurs présumés du coup d’État avorté en Turquie, six jours après la tentative. Selon le consulat américain à Istanbul, il s’agit d’une question de délivrance de visa.

    Les États-Unis se sont expliqués ce mercredi sur un appel téléphonique de leur consulat d'Istanbul à Adil Öksüz, organisateur présumé du putsch déjoué en Turquie.

    Dans un communiqué publié sur son site, l'ambassade des États-Unis à Ankara a confirmé avoir téléphoné à M. Öksüz le 21 juillet, quelques jours seulement après la tentative de renversement du pouvoir en Turquie.

    « Ce jour-là, le commandement turc de la sécurité s'est adressé à nous avec la demande de l'empêcher [Adil Öksüz, ndlr] de quitter le pays. Nous avons annulé son visa et nous avons essayé de le contacter pour l'avertir conformément à la loi des États-Unis », peut-on lire dans le communiqué sur le site de l'ambassade.

    Selon la représentation diplomatique, cet appel du consulat général montre l'étroite coopération entre les forces de l'ordre américaines et turques après la tentative de coup d'État.

    En outre, l'ambassade n'a pas précisé si le consulat était parvenu à parler à M. Öksüz.

    Selon des responsables officiels turcs, Adil Öksüz, professeur en théologie, figurait parmi les organisateurs du putsch, étant chargé d'assurer la coordination entre Fethullah Gülen, son prédicateur, et l'armée turque en vue du coup d'État manqué.

    Un groupe de militaires a entrepris le 15 juillet une tentative de coup d'État en Turquie. L'armée a annoncé avoir pris le contrôle du pouvoir et publié une nouvelle constitution. Mais samedi 16 juillet les militaires rebelles ont commencé à se rendre. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la tentative de coup d'État avait échoué. Le coup d'État avorté a fait 290 morts dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi qu'au moins 1 400 blessés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Turquie après le putsch raté (42)

    Lire aussi:

    Turquie: 4.500 fonctionnaires limogés en lien avec le putsch avorté
    Putsch en Turquie: 12000 policiers mis à pied
    32.000 personnes arrêtées dans l'enquête sur le putsch avorté en Turquie
    La tentative de putsch en Turquie: une nouvelle theorie de choc
    "Les USA sont derrière la tentative de putsch en Turquie"
    Turquie: dix jours après, un petit village apprend l’existence du putsch
    Tags:
    Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik