International
URL courte
5155
S'abonner

Ivanka Trump, fille du président américain, a annoncé qu'elle allait devenir employée fédérale, mais sans toucher de salaire.

La fille aînée du républicain disposait déjà d'un bureau à la Maison-Blanche sans être officiellement employée par le gouvernement. Désormais, elle est nommée « assistante » du président alors que son mari, Jared Kushner, est « conseiller senior ».

Dans un communiqué dévoilé par le New York Times, Ivanka Trump a indiqué avoir « entendu les inquiétudes de certains quant à mon rôle auprès du président », une allusion aux questions sur d'éventuels conflits d'intérêt soulevées lorsque Donald Trump avait annoncé que sa fille aurait un bureau à la Maison-Blanche.

« Je vais devenir employée de la Maison-Blanche non rémunérée pour être soumise aux mêmes règles d'éthique que celles qui s'appliquent aux employés fédéraux », a promis l'intéressée.

Le rôle joué par la fille du président US alimente un débat concernant l'absence de limites claires entre les affaires de la famille Trump et les fonctions politiques assumées par ses différents membres. Alors qu'elle n'avait pas encore de rôle officiel, Ivanka Trump a participé à plusieurs réunions officielles avec des chefs d'État tels que Justin Trudeau, Angela Merkel ou Shinzo Abe.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un regard de Merkel décoché à Ivanka Trump qui a bien fait tweeter...
Après son «regard qui tue», Merkel invite Ivanka Trump à un forum à Berlin
Ivanka Trump, les yeux et les oreilles du président des USA
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
conflit d'intérêts, employés, présidence, présidence américaine, Jared Kushner, Ivanka Trump, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook