Ecoutez Radio Sputnik
    Le président russe Vladimir Poutine prononce un discours lors d'une session du Forum arctique international à Arkhangelsk, en Russie, le 30 mars 2017.

    Manifestations non-autorisées à Moscou: Poutine évoque les violences à Paris

    © REUTERS / Sergei Karpukhin
    International
    URL courte
    54662
    S'abonner

    Le président russe, Vladimir Poutine, a noté que les appels de l’Occident à propos des participants aux manifestations non-autorisées en Russie avaient lieu sur fond de violence contre des manifestants à Paris.

    Le Président russe Vladimir Poutine a déclaré que les allégations de l’Occident au sujet des interpellations des participants aux manifestations non-autorisées à Moscou étaient politisées et visaient à faire pression sur la vie politique intérieure de la Russie.

    Il a également évoqué le rassemblement, qui a dégénéré, le 29 mars au soir à Paris, qui a eu lieu à l’occasion de la mort d'un membre de la diaspora chinoise, tué par un policier.

    « Tous ces appels viennent dans un contexte de violences policières, par exemple, à Paris, avec les manifestants ressemblés à l'occasion de la mort d'un homme, qui a été tué à son domicile. Il s'agit d'un Français d'origine chinoise », a déclaré M. Poutine en marge du forum « Arctique — territoire de dialogue ».

    Par ailleurs, il a ajouté: « par conséquent, la rhétorique de ce genre et les appels visant la Russie, nous les considérons comme des questions politisées afin de faire pression sur la vie politique intérieure du pays ».

    En commentant les manifestations qui se sont déroulées en Russie le 26 mars, il a fait un parallèle avec les soulèvements dans les pays arabes en 2011, le soi-disant Printemps arabe, et les événements en Ukraine, qui ont montré leurs effets dévastateurs.

    « Nous savons très bien, et je veux attirer votre attention, que cet outil a été utilisé au début du soi-disant "Printemps arabe". Où cela l'a mené, quels événements sanglants dans la région ils ont provoqué, nous le savons très bien. Nous savons aussi très bien que c'était un des motifs du coup d'État en Ukraine. Dans quel chaos ces événements ont-ils plongé notre voisin, l'Ukraine, nous le savons aussi très bien », a exhorté M. Poutine.

    Le Président a souligné que le gouvernement russe avait toujours lutté contre la corruption, mais en même temps condamné les personnes qui tentent d'utiliser l'attention des gens à leurs propres fins.

    « Je soutiens personnellement l’idée que les questions liées à la lutte contre la corruption soient constamment au centre de l’attention de la société. Et je perçois toujours positivement l'attention des gens envers ces problèmes. La seule chose que je trouve incorrecte est si quelqu'un, si certaines forces politiques tentent de l'utiliser à leurs propres fins. Non pour améliorer la situation dans le pays, mais pour se promouvoir sur la scène politique la veille des certains événements politiques majeurs, y compris des campagnes électorales du pays », a conclu le chef d’État russe.

    Lundi soir, un rassemblement spontané de 150 à 200 personnes suite à la mort d'un Chinois par la police autour du commissariat du 19e arrondissement à Paris a débouché sur 35 interpellations. Trois policiers ont été légèrement blessés. Un véhicule de police a été brûlé, ainsi que trois automobiles appartenant à des particuliers. Un deuxième rassemblement de la communauté chinoise au même endroit tenu mardi soir s'est soldé par des violences, les policiers ayant recouru aux gaz lacrymogènes.

    Près de 8 000 personnes sont sorties ce dimanche dans les rues de Moscou pour rejoindre une manifestation anti-corruption qui s'est déroulée dans le centre-ville, malgré l'interdiction imposée par les autorités de battre le pavé de la rue Tverskaïa. Suite à des troubles, selon différentes sources, les forces de l'ordre ont interpellé environ 800 personnes dont l'un des organisateurs de l'action, Alexeï Navalny.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Manifestations en Russie: un choix de civilisation... pour la France?
    Les manifestations contre la police à Paris
    Simonian: «la manifestation de Moscou sur-représentée dans les médias occidentaux»
    Kremlin: des adolescents payés pour participer à la manifestation à Moscou
    Tags:
    lutte contre la corruption, manifestation, violences, police, Vladimir Poutine, Moscou, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik