International
URL courte
7251
S'abonner

Les récentes déclarations de la présidente lituanienne concernant la « menace russe » qui pèse sur les pays baltes font partie d'une campagne informationnelle visant Moscou, a annoncé la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

Dans un entretien accordé au magazine américain Foreign Policy, la dirigeante lituanienne Dalia Grybauskaitė a estimé que la Russie présentait un danger pour la région de la Baltique et pour l'ensemble du continent européen.

« Les préoccupations de la leader lituanienne sont liées à l'implantation de systèmes de missiles Iskander à Kaliningrad. A cet égard, elle a appelé les États-Unis à déployer leur bouclier antimissile ainsi qu'un contingent militaire permanent dans son pays », a rappelé dans un communiqué la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Pays Baltes : la Lituanie et l'Estonie prônent l’élargissement de la présence de l'OTAN
© Photo: Flickr.com/U.S. Army Europe Images/cc-by
Selon elle, de telles déclarations s'inscrivent dans la stratégie de recherche permanente d'un ennemi, « et la Russie a déjà été identifiée comme en étant un ». Cependant, Moscou ne voit pas d'obstacle au développement des relations de bon voisinage avec les pays baltes, poursuit Mme Zakharova.

« Je veux rassurer les républiques baltes et tous les autres pays qui ne cessent d'évoquer l'agression russe : nous mettons tout en œuvre pour combattre toute manifestation d'agression au niveau international et nous n'avons pas l'intention d'envahir qui que ce soit », a souligné la porte-parole de la diplomatie russe.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Des chars américains en route pour les pays baltes
Otan dans les pays baltes: «Un moyen d’offensive si nécessaire»
L'Otan s'apprête à déployer 4.000 militaires dans les pays baltes
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Tags:
agression, sécurité, menace russe, Iskander, Maria Zakharova, Dalia Grybauskaitė, pays baltes, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook