International
URL courte
260
S'abonner

L'ancienne Présidente sud-coréenne Park Geun-hye, destituée pour trafic d'influence, a été arrêtée, ont signalé des médias locaux.

L'arrestation de l'ex-Présidente sud-coréenne Park Geun-hye est survenue vendredi matin (heure de Séoul), la cour centrale du district de Séoul ayant émis un mandat d'arrêt contre elle, accusée de corruption, d'abus de pouvoir, de coercition et de divulgation de secrets d'État, indique l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

La destitution de l'ex-Présidente, votée massivement par les députés début décembre, a été confirmée le 10 mars dernier par la Cour constitutionnelle du pays à l'unanimité de ses huit juges.

L'ancienne Présidente, âgée de 65 ans, est accusée d'être à l'origine, avec son amie Choi Soon-sil, de pressions sur des conglomérats sud-coréens en vue d'obtenir des dons pour deux fondations soutenant sa politique. Elle peut être maintenue en détention pour une période pouvant aller jusqu'à 20 jours.

Mme Park est la première dirigeante sud-coréenne démocratiquement élue à être destituée du pouvoir, sa destitution étant marquée par un retentissant scandale de corruption. Cette procédure est intervenue dans une période difficile pour la Corée du Sud après de nouveaux essais de missiles nord-coréens et l'annonce du déploiement du bouclier anti-missiles américain THAAD, qui a provoqué la colère de la Chine.

Mme Park est le troisième dirigeant sud-coréen à être arrêté.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La présidente sud-coréenne définitivement destituée
Les Coréens du Sud entre paradis et enfer après la destitution de leur présidente
Heurts suite à la destitution de la présidente sud-coréenne: des victimes
Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Tags:
arrestation, accusations, Park Geun-hye, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook