Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-nam

    La dépouille de Kim Jong-nam est arrivée en Corée du Nord

    © AP Photo / Shizuo Kambayashi
    International
    URL courte
    0 32
    S'abonner

    Le corps de Kim Jong-nam, le demi-frère assassiné du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, est arrivé ce vendredi à Pyongyang, en Corée du Nord.

    Le corps de Kim Jong-nam, le demi-frère assassiné du leader nord-coréen Kim Jong-un, a été rapatrié ce vendredi à Pyongyang, capitale nord-coréenne. Jeudi, le cercueil était arrivé de Malaisie à Pékin, d'où il a été renvoyé à destination de Pyongyang.

    « Le corps du citoyen nord-coréen mort en Malaisie (…) a été rapatrié aujourd'hui via Pékin », a informé Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse ce vendredi 31 mars.

    Kim Jong-nam, 45 ans, a été attaqué le 13 février par deux femmes qui lui auraient jeté un poison au visage dans le hall des départs de l'aéroport international de Kuala Lumpur, en Malaisie. Il a succombé peu après, lors de son transfert à l'hôpital. Selon une analyse préliminaire réalisée par le Centre d'analyse d'armes chimiques malaisien, c'est le gaz VX qui aurait été utilisé pour l'empoisonner.

    Peut-on parler d’une «chasse aux Kim»?
    © AFP 2019 Toshifumi Kitamura
    Kim Jong-nam a été un temps considéré comme l'héritier potentiel de son père Kim Jong-il avant de tomber en disgrâce suite à une tentative manquée en 2001 d'entrer au Japon pour visiter Disneyland avec un passeport falsifié. Il vivait depuis lors en quasi-exil, principalement sur le territoire chinois de Macao, mais également à Singapour et au Japon.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Kim Jong-nam identifié grâce à ses empreintes fournies par la Chine
    Le fils présumé de Kim Jong-nam rompt le silence (vidéo)
    Les assassins de Kim Jong-nam localisés?
    Tags:
    corps humain, Kim Jong-nam, Malaisie, Corée du Nord, Pyongyang, Chine, Pékin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik