Ecoutez Radio Sputnik
    Ioulia Samoïlova

    Candidate russe interdite en Ukraine: plusieurs pays prêts à renoncer à l'Eurovision

    vk.com/clubjuliasamoilova
    International
    URL courte
    Eurovision 2017 (57)
    20691
    S'abonner

    Irrités par l'interdiction d'entrée en Ukraine émise à l'encontre de la candidate russe à l'Eurovision, Ioulia Samoïlova, plusieurs pays ont annoncé leur intention de ne pas participer au concours. Qui plus est, l'Ukraine elle-même risque d'être exclue à l'avenir des événements liés à l'Eurovision.

    Certains pays sont prêts à renoncer à leur participation au concours Eurovision de la chanson, prévu cette année à Kiev, suite à l'interdiction de la candidate russe Ioulia Samoïlova d'entrée en Ukraine, a déclaré Ingrid Deltenre, à la tête de l'Union européenne de radio-télévision (UER).

    La nouvelle a été annoncée par le site oikotimes.com, qui couvre les actualités de ce concours européen. La source précise que la responsable a officiellement prévenu Kiev. Rappelons que le Service de sécurité d'Ukraine (SBU) avait déclaré avoir interdit d'entrée la candidate russe, qui se déplace en fauteuil roulant, considérant que la jeune femme avait violé la législation ukrainienne lorsqu'elle s'était rendue en Crimée en 2015.

    « Si vous confirmez l'interdiction d'entrée pour la chanteuse russe Ioulia Samoïlova, ceci aura, sans aucun doute, une répercussion négative sérieuse sur la réputation de l'Ukraine en tant qu'État moderne, démocratique et européen. Ça va de soi que nous sommes en outre préoccupés par un éventuel impact négatif sur le concours Eurovision et l'UER en général. La situation qui s'est créée provoque un mécontentement au sein de nos membres, diffuseurs européens. Nous avons déjà reçu de leur part une série de messages critiquant le SBU et pointant la nécessité de renoncer à la participation », indique la source se référant au message de Mme Deltenre au premier ministre ukrainien Vladimir Groïsman.

    L'Ukraine risque d'être exclue du concours

    Qui plus est, l'Ukraine elle-même risque à l'avenir d'être exclue du concours, a encore indiqué la responsable, rappelant que l'Eurovision de la chanson était un événement non politique et ne devait pas se transformer en un instrument de confrontation entre l'Ukraine et la Russie.

    « Nous vous prions de confirmer que Mme Samoïlova peut participer au concours au même titre que les autres 42 délégations », a encore indiqué Ingrid Deltenre.

    La Russe Ioulia Samoïlova, 27 ans, est devenue célèbre dans son pays depuis sa participation à l'analogue russe de l'émission X Factor. Le 13 mars, la chaîne de télévision Pierviy Kanal l'a retenue avec sa chanson Flame is burning pour représenter la Russie lors du prochain concours. Le 22 mars, la porte-parole du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) a fait savoir que Mme Samoïlova était interdite d'entrée en Ukraine pour une période de trois ans.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Dossier:
    Eurovision 2017 (57)

    Lire aussi:

    Eurovision en Ukraine: espoir à l’horizon pour la candidate russe?
    Eurovision 2017: Kiev énonce ses conditions à la Russie
    Un député du Bundestag appelle les Allemands à boycotter l’Eurovision
    Tags:
    interdiction, boycott, Eurovision 2017, Union européenne de radiotélévision (UER), Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Ingrid Deltenre, Ioulia Samoïlova, Europe, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik