Ecoutez Radio Sputnik
    Barzani: l’annonce d’une offensive sur Mossoul est prématurée

    Le Kurdistan irakien en quête d’autonomie par un référendum national

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    6413
    S'abonner

    Le président du gouvernement régional du Kurdistan, a prononcé l’idée du référendum national pour acquérir l’autonomie du Kurdistan irakien. Le porte-parole du parti démocratique a commenté à Sputnik cette déclaration du dirigeant kurde et a affirmé que plus de 95% de la population se prononce en faveur de l’indépendance de la région.

    Lors de sa rencontre avec António Guterres, Secrétaire général des Nations unies, Massoud Barzani, président du gouvernement régional du Kurdistan, a fait part de son intention d'organiser un référendum national visant l'obtention de l'autonomie pour le Kurdistan irakien.

    Saeed Mamouzini, porte-parole du parti démocratique du Kurdistan, a expliqué cette déclaration du dirigeant du pays à Sputnik.

    « Nous saluons la déclaration du leadeur du Kurdistan irakien Massoud Barzani au sujet du référendum. Les Kurdes ont leur droit d'obtenir l'autonomie et ils attendent ce jour-là avec impatience. Pour l'instant, la date exacte n'est pas communiquée car le référendum est en voie de préparation. Mais le Président Barzani a souligné que le scrutin aura lieu prochainement », a-t-il annoncé.

    D'après lui, il n'y a aucun lien entre la participation des combattants kurdes dans l'opération de la libération de Mossoul de Daech et la question de l'indépendance des Kurdes.

    « Les Arabes, les Turkmènes et autres peuples résidant sur le territoire du Kurdistan irakien soutiennent cette idée de l'autonomie car le Kurdistan défend leurs droits aussi. Il n'existe pas de déchirement entre les Kurdes et les autres peuples. Ils possèdent tous les mêmes droits », a-t-il affirmé.

    D'ailleurs, le porte-parole est conscient que l'idée du référendum ne sera pas soutenue par tous les pays et qu'il y aura certainement ceux qui vont se prononcer contre cette décision.

    « Le peuple kurde est sûr de ses forces et reste ferme dans son aspiration à obtenir l'indépendance. Il y aura ceux qui la reconnaîtront et bien d'autres, qui ne le feront pas. Mais nous souhaitons entretenir de bonnes relations avec les pays voisins […]. Nous cherchons à vivre en paix et en bonne entente avec la Turquie, l'Iran et les autres pays », a-t-il relaté en rajoutant que 95% des Kurdes se prononcent en faveur de leur autonomie.

    Dans le même temps, Tarık Gerdi, président adjoint du parti démocratique kurde, a confirmé à Sputnik cette information sur la préparation du référendum. Il a cependant ajouté ne pas avoir suffisamment de détails à ce sujet car il se trouvait actuellement à Bagdad.

    Auparavant, António Guterres, Secrétaire général de l'Onu s'est rendu avec une visite officielle au Kurdistan irakien. Lors de son entrevue avec le dirigeant kurde Massoud Barzani ont été évoqué la question de l'attribution de l'aide humanitaire envoyée par la communauté internationale à destination des réfugiés sur le territoire du Kurdistan irakien, les possibilités de résolution des problèmes régionaux après sa libération des terroristes de Daech et, finalement, la question de l'éventuel référendum

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le PKK crée une base militaire dans le Kurdistan irakien
    Le pétrole est le seul intérêt des USA au Kurdistan irakien
    Le Kurdistan irakien demande une aide militaire à la Russie
    Syrie: le Kurdistan irakien approuve l'envoi de ses milices à Kobané
    Le Kurdistan irakien se lance sur le marché pétrolier
    Le président du Kurdistan irakien veut intervenir dans le conflit syrien
    Tags:
    Kurdistan irakien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik