Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    Merkel conseille aux réfugiés d’aller vivre à la campagne

    © AP Photo / Markus Schreiber
    International
    URL courte
    28640

    Angela Merkel tente de convaincre les réfugiés récemment arrivés au pays de ne pas chercher à s’installer dans les grandes villes, mais d'opter plutôt pour les zones rurales.

    La chancelière allemande Angela Merkel a exhorté les réfugiés arrivés en Allemagne en quête d'une vie meilleure de ne pas affluer dans les grandes villes mais de miser plutôt sur la campagne.

    « Beaucoup de gens disent vouloir aller dans les grandes villes, mais là il y a de très grandes difficultés de logement. Voilà pourquoi je conseille de rester dans les zones rurales, où il y a peu de gens, même si cela peut paraître au premier abord moins intéressant », a déclaré Angela Merkel lors de son message vidéo hebdomadaire.

    Elle a également rappelé que depuis le début de la crise migratoire le pays avait accueilli environ un million de réfugiés. La chancelière fédérale a ajouté que les autorités cherchaient à loger en priorité les gens ayant le droit de rester en Allemagne.

    Elle a en outre appelé les réfugiés à respecter et à essayer d'accepter les principales valeurs allemandes, dont la tolérance, l'ouverture, la liberté de religion et la liberté d'opinion.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Festival du chocolat à Istanbul: les tartes Merkel et Trump attirent le plus de visiteurs
    Une mini-Merkel fraie le chemin de la chancelière vers un 4e mandat
    Après son «regard qui tue», Merkel invite Ivanka Trump à un forum à Berlin
    Tags:
    campagne, crise migratoire, réfugiés, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik