Ecoutez Radio Sputnik
    Attentat de Londres: la police UK relâche tous les interpellés

    Attentat de Londres: la police UK relâche tous les interpellés

    © Sputnik . Alex McNaughton
    International
    URL courte
    Attaque terroriste à Londres (27)
    103
    S'abonner

    La police britannique a relâché toutes les personnes interpellées dans le cadre de l'affaire de l'attaque survenue le 22 mars devant le parlement britannique.

    Les 12 personnes interpellées suite à l'attentat du 22 mars 2017 au cours duquel un homme a foncé avec sa voiture sur des piétons à sur le pont de Westminster, à proximité du parlement britannique, ont été remises en liberté.

    « Toutes les personnes interpellées en lien avec l'attaque terroriste près de Westminster mercredi 22 mars ont été remises en liberté sans que des poursuites ne soit engagées », est-il dit dans un communiqué de Scotland Yard, cité par les médias britanniques.

    La dernière personne à avoir été relâchée est un homme âgé de 30 ans et arrêté le 26 mars à Birmingham sur des soupçons de préparation d'actes terroristes.

    Des coups de feu ont retenti le 22 mars devant le parlement britannique, à Londres. Par la suite, on a appris qu'un véhicule roulant à toute vitesse avait renversé plusieurs personnes sur le pont de Westminster avant de percuter la barrière du parlement et qu'un homme armé d'un couteau avait attaqué et tué un policier à l'entrée du parlement. L'assaillant, un Britannique du nom de Khalid Masood, a été abattu par la police dans la cour du parlement. Il était également connu sous les noms d'Adrian Elms et Adrian Russell Ajao.

    L'organisation terroriste Daech a revendiqué l'attentat.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Attaque terroriste à Londres (27)

    Lire aussi:

    Attentat de Londres: l’assaillant serait un loup solitaire assoiffé de sang
    Sputnik se procure une vidéo des premières secondes de l’attaque de Londres
    L'assaillant de Londres a utilisé WhatsApp une minute avant l’attaque
    Tags:
    soupçons, interpellation, attentat, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik