International
URL courte
Opération militaire au Yémen (2015) (122)
18430
S'abonner

Attaqués depuis les airs, par voie terrestre et par voie maritime, les Yéménites, souffrant du blocus et à court de financements, ne peuvent riposter que depuis le sol et réparent les missiles soviétiques stockés dans leurs entrepôts, a confié à Sputnik Sharaf Lakman, représentant militaire du mouvement Ansar Allah.

Les spécialistes yéménites ont su réparer les systèmes de commande radio des missiles, abîmés lors des frappes aériennes de la coalition, et ont même réussi à les moderniser, en les adoptant aux objectifs fixés par les militaires, a raconté à Sputnik le major-général Sharaf Lakman, représentant militaire du mouvement yéménite Ansar Allah.

L'interlocuteur de l'agence a cité, à titre d'exemple, le missile soviétique sol-air Sam-2, qui a été transformé en missile sol-sol avec une portée de tir de 350 km.

« Désormais, avec ces missiles, dont les stocks sont importants dans le pays, les Yéménites peuvent frapper des cibles sur le territoire de l'Arabe saoudite », a déclaré le général.

Et d'ajouter que son mouvement possédait des missiles de différentes portées, y compris des Scud, dont la portée atteint 1 000 km.

« Cela rend possibles des frappes contre la capitale saoudienne Riyad », a relevé l'interlocuteur de Sputnik.

Le général a expliqué qu'à cause du blocus, les Yéménites doivent faire appel à leur ingéniosité et utiliser ce qu'ils ont dans leurs entrepôts. Ils n'ont pas les moyens d'acheter de nouvelles armes. Attaqués par des forces terrestres, aériennes et maritimes, ils ne peuvent riposter que depuis la terre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Opération militaire au Yémen (2015) (122)

Lire aussi:

Yémen: cinq morts dans un raid de la coalition de Riyad
Raids au Yémen: Washington pourrait réviser son soutien à la coalition menée par Riyad
Frappes de la coalition arabe au Yémen: MSF évacue son personnel des hôpitaux
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
général, frappe aérienne, missiles air-sol, Scud, Ansarullah, Sputnik, Sharaf Lakman, Riyad, Arabie Saoudite, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook