International
URL courte
22784
S'abonner

Deux semaines après les frappes israéliennes en Syrie, suivies d’une contre-attaque des forces de Bachar el-Assad, Damas accuse l’État hébreux de soutenir des terroristes opérant sur le sol syrien et promet de riposter à nouveau si l’agression se répète.

Damas estime qu'Israël « cherche à soutenir des groupes terroristes » opérant en Syrie et affirme que les frappes de l'aviation israélienne en Syrie sont destinées à les appuyer, a indiqué dans un entretien à Sputnik l'ambassadeur de Syrie en Russie, Riyad Haddad.

« Dès qu'Israël voit que les groupes terroristes s'affaiblissent, il intervient immédiatement pour les soutenir », a-t-il assuré.

« De ce fait, nous répondrons à chaque agression de la part d'Israël, comme cela a été récemment le cas quand nous avons riposté en détruisant un avion et en en frappant un autre. Nous le ferons à chaque fois qu'une tentative de ce type se répètera », a poursuivi l'ambassadeur.

L'aviation israélienne a mené fin mars un raid aérien en Syrie contre un transfert d'armes destinées, selon Israël, au Hezbollah libanais. Cette attaque a provoqué en riposte un tir de missile syrien contre un des avions israéliens. Les militaires syriens affirment avoir abattu l'appareil, ce qu'Israël nie.

Selon l'armée jordanienne, des débris de missiles syriens visant les avions israéliens ayant mené des raids en Syrie ont été découvert sur le territoire de la Jordanie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Jerusalem Post: «La politique fluctuante» US permet un rapprochement Russie-Israël
Le Hamas accuse Israël d’avoir assassiné un de ses chefs militaires
Ce pays serait le premier au monde à avoir vaincu le coronavirus
Tags:
chasseur, bombardements, Riyad Haddad, Syrie, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook