Ecoutez Radio Sputnik
    L'Onu

    Désarmement: la Russie respecte pleinement le Traité avec les USA

    © Sputnik . Eduard Pessov
    International
    URL courte
    1163

    Le Traité russo-américain de réduction des armes stratégiques START est un instrument utile permettant de renforcer la sécurité dans le monde entier, selon un diplomate russe.

    La Russie œuvre à appliquer les clauses du Traité bilatéral russo-américain de réduction des armes stratégiques (START), a déclaré le représentant permanent par intérim de la Russie à l'Onu, Piotr Ilitchev.

    Intervenant lors d'une réunion de la Commission du désarmement des Nations unies (CDNU), le diplomate a souligné que « la Russie partageait pleinement le noble objectif de créer un monde sans armes nucléaires et confirmait cette position de principe par des démarches concrètes ».

    « Etape par étape, nous procédons à une réduction sans précédent et de grande envergure des arsenaux nucléaire russes. Actuellement, nous nous acquittons pleinement des engagements découlant du Traité russo-américain de réduction des armes stratégiques », a déclaré l'ambassadeur russe à l'Onu.

    Il a souligné qu'il n'était pas possible de faire de progrès dans le domaine du désarmement nucléaire « sans un travail préparatoire sérieux basé sur le principe de renforcement de la stabilité stratégique, prévoyant une sécurité égale et indivisible pour tous les Etats sans exception ».

    Signé en avril 2010 par les présidents russe et américain, Dmitri Medvedev et Barack Obama, le traité START prévoit un maximum de 1.550 ogives nucléaires déployées pour chacun des deux pays, soit une réduction de 30% par rapport au niveau établi par le Traité de désarmement nucléaire conclu le 24 mai 2002 à Moscou.

    Le président américain Donald Trump a déclaré dans une interview accordée en mi-janvier au quotidien britannique The Times qu'il voulait évoquer la question d'une réduction substantielle des arsenaux lors de négociations avec la Russie. Il a également évoqué une réduction des armes nucléaires russes en échange de la levée de sanctions américaines à l'encontre de Moscou.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que Moscou qualifiait START-III « d'instrument réciproquement utile et équilibré qui ne contient aucune concession à qui que ce soit et renforce réellement la sécurité des parties ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Washington veut prolonger le traité START
    Suspension du traité New START: la Russie dit «niet»
    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    Tags:
    Traité de réduction des armes stratégiques offensives (START), Commission du désarmement des Nations unies (CDNU), ONU, Piotr Ilitchev, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik