Ecoutez Radio Sputnik
    Le Brexit

    Le Brexit a déjà eu lieu il y a 450.000 ans, selon des chercheurs

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    Négociations sur le Brexit (2017) (148)
    0 102

    La décision des citoyens britanniques de quitter l’Union européenne est un fait marquant de notre époque. Mais l’histoire a connu un autre exemple inédit: une recherche récente révèle que la Grande-Bretagne s’était séparée du continent il y a 450.000 ans et explique les circonstances de ce «Brexit 1.0».

    La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, soutenue par les citoyens du pays lors du référendum du 23 juin 2016, est un fait marquant de l'histoire contemporaine. Mais est-ce une première dans ce genre ? Une étude publiée dans la revue Nature Communications et décortiquée par le journal The Independent montre que la Grande-Bretagne s'était séparée du continent européen il y a 450 000 ans.

    La recherche dévoile que la séparation entre le continent et l'île s'explique en effet par une série d'événements plutôt hasardeux. Si une telle tournure n'avait pas eu lieu, la Grande-Bretagne aurait pu rester attachée au continent, tout comme la péninsule abritant le Danemark.

    « La rupture de ce pont terrestre entre Douvres et Calais a sans aucun doute été un des événements les plus importants dans l'histoire britannique, contribuant à façonner l'identité de notre nation insulaire même aujourd'hui », signale le professeur Sanjeev Gupta, coauteur du département des sciences de la terre et d'ingénierie à l'Imperial College London.

    Selon le scientifique, la fin de la période glaciaire et la hausse du niveau de la mer ont été accompagnées de débordements sur la vallée : ainsi, la Grande-Bretagne a perdu son lien physique avec le continent européen.

    « Sans cette séparation significative, la Grande-Bretagne serait toujours une partie de l'Europe. C'était le Brexit 1.0 — le Brexit qui n'a jamais été voté », indique le chercheur.

    L'étude explique comment la crête de craie, située entre les actuels Douvres et Calais, a été brisée. Quant à la sortie britannique de l'Union européenne, dont la procédure est quotidiennement évoquée dans l'espace médiatique, elle fera sans nul doute l'objet de futures recherches.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Négociations sur le Brexit (2017) (148)

    Lire aussi:

    «Merci et au revoir», l’UE accepte la lettre britannique déclenchant le Brexit
    La facture du Brexit payée par l’annulation de la dette allemande de la 2e GM?
    Des parlementaires UK accusent la BBC de «partialité» vis-à-vis du Brexit
    Le parlement britannique donne son feu vert au Brexit
    Tags:
    continent, géologie, chercheurs, référendum, Union européenne (UE), Royaume-Uni, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik