International
URL courte
Attentat à Stockholm (12)
1059
S'abonner

Plusieurs personnes sont mortes lors d’un accident ce vendredi à Stockholm. La police suédoise a qualifié cet accident d’attentat.

L'accident qui a fait de nombreux blessés et a coûté la vie à au moins deux personnes dans la capitale suédoise est qualifié d'attentat selon Stefan Löfven, Premier ministre du pays.

« Tout indique qu'il s'agit bien d'une attaque terroriste », a-t-il indiqué.

Selon le journal Aftonbladet, la police aurait reçu des messages sur des tirs dans le quartier où l'accident s'est produit, cependant ces informations n'ont pas encore été confirmées.

​Des premières photos sont apparues sur les réseaux sociaux où l'on peut voir le camion en flammes qui a foncé dans la vitrine d'un magasin tandis que les gens se précipitent pour quitter la rue. Sur le site d'Aftonbladet, on peut suivre en direct ce qui se passe sur les lieux de l'accident. Des voitures de police continuent à arriver.

 

​​Un véhicule a foncé vendredi après-midi dans une foule de piétons dans le centre de Stockholm. Le bilan varie entre deux et cinq morts, selon divers médias. La police a confirmé que trois personnes étaient mortes et plusieurs avaient été blessées La chaîne SVT fait état de trois morts et huit blessés.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Attentat à Stockholm (12)

Lire aussi:

Attentat de Saint-Pétersbourg: le terroriste kamikaze a reçu ses instructions par internet
Attentat de St-Pétersbourg: Paris, Dresde, Belgrade en deuil, Berlin à l’écart
Attentat de St-Pétersbourg: «C’est une ville martyre comme Nice l’a été»
Un cortège de mariage tourne au rodéo sauvage dans le Nord - photos
Tags:
Suède, Stockholm
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook