International
URL courte
9332
S'abonner

Suite à l'annulation de la visite du chef du Foreign Office à Moscou, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a déploré le manque de « cohérence » dans la politique des leadeurs occidentaux.

Évoquant l'escalade du conflit en Syrie, le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a annulé sa visite dans la capitale russe prévue pour le 10 avril. Pour la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, cette décision témoigne de l'absence  « de stabilité et de cohérence » dans la politique occidentale en général.

« Cette "annulation" de la visite a immédiatement suivi son "report". La partie britannique a évoqué plusieurs motifs. On a quand-même l'impression que nos collègues occidentaux vivent dans leur propre réalité dans laquelle ils s'efforcent de dresser, de façon unilatérale, des plans collectifs avant de les modifier sous des prétextes absurdes », a déclaré Mme Zakharova.

Au cours de son déplacement en Russie, Boris Johnson devait discuter notamment des relations bilatérales, de la crise syrienne et de la situation dans le sud-est de l'Ukraine. La dernière visite d'un chef de la diplomatie britannique en Russie remonte à 2012.

Le Foreign Office avait cependant tenu à souligner que le voyage russe de M. Johnson ne témoignait pas d'une « normalisation » des relations entre Moscou et Londres.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les petits pas de Londres vers Moscou
Ayant d’autres priorités, Boris Johnson annule sa visite à Moscou
La diplomatie russe ironise sur l'annulation de la visite de Boris Johnson à Moscou
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
diplomatie, annulation, visite, Foreign Office, Maria Zakharova, Boris Johnson, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook