Ecoutez Radio Sputnik
    Rex TillersonBoris Johnson

    Johnson et Tillerson ont un plan d'action commune contre la Russie

    © REUTERS / Kevin Lamarque © Flickr/ Andrew Parsons/ i-Images
    1 / 2
    International
    URL courte
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)
    10612141

    Les chefs de la diplomatie américain et britannique ont élaboré un plan d'action commune contre la Russie, et c'est ce fait qui explique l'annulation de la visite de Boris Johnson à Moscou.

    Suite aux frappes américaines sur la base aérienne syrienne de Shayrat, le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson et son homologue américain Rex Tillerson se sont entendus dans la nuit du 7 au 8 avril sur l'annulation de la visite de ce premier en Russie, prévue pour le 10 avril, écrit le journal The Independent.

    Dans sa déclaration, le Foreign Office assurait que Boris Johnson jugeait indispensable que les pays membres du G7 élaborent une position commune sur le conflit syrien et sur les actions de la Russie et qu'ils se mettent d'accord sur les démarches communes ultérieures. Le chef de la diplomatie britannique s'efforcera d'obtenir le départ du Président syrien Bachar el-Assad et le retrait du contingent russe de Syrie, lit-on dans l'article.

    Qui fera parvenir à la Russie la position commune des pays occidentaux? Cette question n'est pas primordiale pour Johnson, écrit The Independant, se référant à ses propres sources. Cependant Boris Johnson et Rex Tillerson redoutaient tous deux de se rendre en Russie, craignant que Moscou n'entraîne les pays occidentaux dans une discussion stérile.

    Suite à l'attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, attribuée par les pays occidentaux aux forces armées syriennes, le Président américain Donald Trump a ordonné une frappe ciblée contre la base aérienne syrienne de Shayrat. Vendredi matin, une cinquantaine de missiles de croisière Tomahawk

    ont été tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée, faisant selon Damas des victimes, dont des civils, et causant d'importantes destructions. Le Président russe Vladimir Poutine a qualifié les actions de Washington d'agression contre un État souverain, soulignant que cette attaque aurait un impact sur les relations russo-américaines.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)

    Lire aussi:

    Boris Johnson annule sa visite à Moscou, une «grave erreur» selon le parlement russe
    «Washington a ordonné les frappes en Syrie en réaction aux victoires de l'armée»
    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    Tags:
    annulation, visite, Rex Tillerson, Boris Johnson, Russie, Syrie, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik