Ecoutez Radio Sputnik
    An F-16 Fighting Falcon.

    La Défense belge dément la suspension des vols de son aviation en Syrie

    © Sputnik . Aleksandr Kovalev
    International
    URL courte
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)
    20327
    S'abonner

    Le ministre belge de la Défense Steven Vandeput a démenti les informations selon lesquelles l'aviation militaire de son pays aurait suspendu ses vols dans l'espace aérien syrien, ajoutant que les décisions à ce sujet revenaient à la coalition internationale menée par les États-Unis.

    L'aviation militaire belge n'a pas suspendu ses vols au-dessus de la Syrie, a déclaré samedi le ministre de la Défense de ce pays européen, Steven Vandeput, réagissant ainsi aux informations parues dans la presse.

    Selon le chef du département militaire du royaume, le fait que l'aviation militaire belge n'a pas effectué d'opération contre Daech en Syrie au cours de ces deux derniers jours ne signifie pas que le pays a suspendu les vols au sein de la coalition internationale.

    « La poursuite des opérations menées par l'aviation belge — six F-16 opérant depuis la Jordanie dans le cadre de la coalition anti-Daech dirigée par les Etats-Unis — dépend de la coalition dirigée par Washington », a déclaré le ministre belge de la Défense, cité par RTLinfo.

    Plus tôt dans la journée de samedi il avait été annoncé qu'après les tirs de missiles américains dans la nuit du 6 au 7 avril sur la Syrie, l'aviation belge avait suspendu ses vols dans l'espace aérien de ce pays proche-oriental.

    En réponse à l'attaque contre une base aérienne en Syrie, Moscou a suspendu le mémorandum russo-américain sur la prévention des incidents et la garantie du maintien de la sécurité des vols aériens au cours des opérations en Syrie, conclu le 20 octobre 2015.
    Suite à l'attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, attribuée par les pays occidentaux aux forces armées syriennes, le Président américain Donald Trump a ordonné une frappe ciblée contre la base aérienne syrienne de Shayrat. Vendredi matin, 59 missiles de croisière Tomahawk ont été tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui croisent en Méditerranée, faisant selon la partie syrienne dix victimes parmi les militaires et 9 morts parmi les civils, dont quatre enfants, et causant d'importantes destructions.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)

    Lire aussi:

    Frappes US en Syrie: la base de Shayrat a repris son activité
    Les frappes US, «violation du droit international et de la charte de l'Onu»
    Frappes sur la Syrie: la réaction précipitée de Donald Trump est regrettable
    Tags:
    suspension, démenti, frappe aérienne, F-16 Fighting Falcon, ministère belge de la Défense, coalition anti-Daech, Etat islamique, Steven Vandeput, Syrie, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik