Ecoutez Radio Sputnik
    Les montgolfières en Cappadoce

    Un Français mort et 20 blessés dans un accident de montgolfière en Turquie

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    International
    URL courte
    1012

    Une montgolfière transportant une vingtaine de touristes s’est écrasée dans la région turque de Cappadoce.

    Une montgolfière avec une vingtaine de touristes à son bord est tombée près de la ville de Nevsehir, dans la région turque de Cappadoce.

    Suite à la chute, un touriste Français a perdu la vie et 20 autres ressortissants de la France, de la Colombie et de la Turquie ont été blessés.

    « Ce matin, suite à un atterrissage difficile de la montgolfière en raison de vents forts, un touriste français est mort. Deux ressortissants français, deux ressortissants colombiens et 16 Turcs ont été blessés », a déclaré à Sputnik une source au sein de la police de Nevsehir.

    La source a précisé que les blessés avaient été immédiatement transportés à l'hôpital.

    Région historique de l'Anatolie centrale en Turquie, la Cappadoce est connue pour son inhabituel paysage lunaire. Chaque jour, en commençant au lever du soleil, des centaines de ballons s'élèvent dans le ciel, chacun prenant des dizaines de touristes au-dessus du site. En 1985, l'UNESCO l'inscrit sur la liste des sites protégés du Patrimoine de l'humanité.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Une montgolfière touristique atterrit d’urgence à Berlin
    51 heures à bord d’une montgolfière: un Russe bat le record du monde
    Un Chinois a tenté d'atteindre les îles Senkaku en montgolfière
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    montgolfière, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik