Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires américains lors d'exercices en Lettonie

    Des militaires US s'intoxiquent lors des exercices en Lettonie

    © REUTERS/ Ints Kalnins
    International
    URL courte
    212297423

    Des soldats de l'armée US ont été intoxiqués au cours de manœuvres menées sur le polygone letton d'Adazi.

    Trois militaires américains ont été hospitalisés après s'être intoxiqués lors des exercices qui se déroulent dans le polygone d'Adazi en Lettonie, a fait savoir le porte-parole du ministère letton de la Défense Kaspar Galkine.

    « Les militaires ont inhalé des fumées qui se sont dégagées au cours des exercices. Les soldats ont été transportés dans un hôpital pour y passer un examen médical », a annoncé M. Galkine.

    Des unités américaines sont présentes sur le sol letton depuis 2014. Courant 2017, plusieurs manœuvres militaires internationales, dont Saber Strike, doivent se dérouler sur le territoire de ce pays balte.

    En juin, 450 militaires canadiens doivent s'installer près de Riga en Lettonie, où ils dirigeront un bataillon de l'Otan qui aura pour but de « renforcer la défense » des États baltes et de « dissuader » la Russie. Pour sa part, la partie russe estime que la décision des pays de l'Alliance atlantique de rassembler des troupes non loin de sa frontière « n'aide en rien le renforcement de la sécurité en Europe ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Exercices de l'Otan en Lettonie: des B-52 s’entraînent à larguer des bombes
    Lettonie: l'Otan inaugure un Centre de communication stratégique
    Otan dans les pays baltes: «Un moyen d’offensive si nécessaire»
    Tags:
    empoisonnement, intoxication, exercices militaires, OTAN, Lettonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik