International
URL courte
11292
S'abonner

Suite à la conclusion de l'opération Bouclier de l'Euphrate, la Turquie a décidé de renforcer la protection de sa frontière avec la Syrie.

Ankara a entrepris d'importantes mesures visant à consolider sa frontière avec la Syrie, a annoncé à l'agence Sputnik le directeur adjoint du Département pour les nouveaux défis et risques du ministère russe des Affaires étrangères Dmitri Feoktistov.

« La Turquie a pris, et nous le constatons, des mesures importantes afin de consolider un tronçon de la frontière turco-syrienne qui permettait d'acheminer le fret et les marchandises », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Il a également ajouté que la Turquie avait pris de « sérieuses mesures afin de fermer la frontière aux terroristes étrangers et aux djihadistes ».

Fin mars, le Premier ministre turc Binali Yildirim a annoncé la fin de la première étape de l'opération Bouclier de l'Euphrate. Pourtant, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a évoqué la possibilité d'une nouvelle opération militaire de l'armée turque en Syrie. Des projets qui ont été qualifiés par Damas d'agression contre la souveraineté de la Syrie.

L'armée turque a lancé l'opération Bouclier de l'Euphrate contre les terroristes de Daech en Syrie le 24 août 2016. Les unités turques et leurs alliés de l'opposition syrienne ont pris le contrôle de la ville frontalière de Jarablous et de la ville d'Al-Bab. Recep Tayyip Erdogan avait antérieurement déclaré que l'opération turque en Syrie avait pour objectif de libérer une région frontalière de 5 000 km² et d'y créer une zone de sécurité destinée à accueillir les réfugiés. L'État turc ayant agi sans l'aval de Damas, les autorités syriennes ont accusé Ankara d'avoir violé la souveraineté de leur pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Ankara annonce la fin de son opération militaire Bouclier de l’Euphrate en Syrie
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Un homme battu à mort dans une cité de Marseille
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
frontière, ministère russe des Affaires étrangères, Dmitri Feoktistov, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook