Ecoutez Radio Sputnik
    Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères

    Chine: «Nous sommes contre le recours à la force» en Syrie

    © AP Photo / Ng Han Guan
    International
    URL courte
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)
    16553
    S'abonner

    La récente frappe US contre une base aérienne syrienne ne va pas dans le sens d’un règlement politique de la situation en Syrie, estime Pékin, qui appelle à respecter le choix des Syriens concernant l’avenir de leur pays.

    La Chine est contre l'emploi de la force en Syrie et appelle à respecter la souveraineté de ce pays, a annoncé lundi la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying, commentant la frappe américaine contre la base aérienne syrienne de Shayrat.

    « Les autorités chinoises se sont toujours prononcées contre le recours à la force dans les relations internationales et préconisent le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des autres États. Nous considérons que seuls les moyens politiques permettront de régler la crise syrienne », a indiqué Hua Chunying priée de préciser si le secrétaire d'État américain Rex Tillerson avait bien interprété les récents propos de Xi Jinping.

    Les États-Unis ont tiré 59 missiles Tomahawk sur la base aérienne de Shayrat en Syrie dans la nuit du 6 au 7 avril, en réaction à l'attaque chimique présumée du 4 avril à Khan Cheikhoun, attribuée par l'opposition syrienne et le Président américain Donald Trump aux forces gouvernementales.

    D'après les médias, le raid américain s'est déroulé lors d'un déjeuner conjoint du Président Trump et de son homologue chinois Xi Jinping, en visite aux États-Unis. Selon le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, Xi Jinping a dit « comprendre » les actions américaines en raison de la « mort d'enfants ».

    Toutefois, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a souligné qu'il était prioritaire de stopper l'escalade militaire en Syrie et d'encourager le processus de règlement politique de la situation.

    Le peuple syrien doit décider de l'avenir de son pays et la communauté internationale doit respecter le choix des Syriens, a conclu Hua Chunying.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)

    Lire aussi:

    Président iranien: la frappe US en Syrie sape le processus des négociations de paix
    Bernie Sanders sur la frappe US: «Il est plus facile d’entrer en guerre que d’en sortir»
    Frappe US en Syrie: Trump explique au Congrès US pourquoi… deux jours après!
    Un incendie s'est déclaré près de la gare de Bruxelles-Nord - images
    Tags:
    intégrité territoriale, souveraineté, frappe aérienne, Rex Tillerson, Donald Trump, Hua Chunying, Xi Jinping, Chine, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik