International
URL courte
3125
S'abonner

Après le blocus imposé samedi dernier par les radicaux ukrainiens au siège de l’agence Rossotroudnitchestvo à Kiev, c’est la banque russe Sberbank, se trouvant également dans la capitale ukrainienne, qui est devenue leur nouvelle cible. S’étant rassemblés devant son bureau central, ils exigent qu’on lui retire sa licence.

Environ 50  radicaux du parti ukrainien Natsionalnyi korpous (Corps national), créé sur la base du bataillon nationaliste Azov, ont entamé un meeting à durée indéfinie à proximité des bureaux de la banque russe Sberbank, à Kiev. S'étant rassemblés devant ce bureau, ils exigent que sa licence lui soit retirée, relate le correspondant de Sputnik sur les lieux. Ce n'est pas une première, puisque les mêmes nationalistes avaient déjà bloqué l'agence de Rossotroudnitchestvo à Kiev.

Le bataillon nationaliste Azov, contre lequel une procédure pénale a été engagée en Russie, a annoncé avoir entamé une action à durée indéterminée sur le blocus total des banques russes dans la ville ukrainienne de Kharkov.

Les manifestants exigent que la Banque nationale ukrainienne annule la licence de Sberbank. Quelques tentes décorées de leur symbolique nationaliste ont étés installées. Les radicaux ont également apporté des banquettes afin de s'asseoir devant les bureaux de la banque. La plupart des manifestants portent des tenues de camouflage, certains d'entre eux cachent leurs visages sous des cagoules.

Quelques dizaines de combattants de la Garde nationale ont bouclé la banque. En outre, plusieurs bus des forces de l'ordre se trouvent à proximité. L'entrée du bureau n'est pas bloquée et les gens peuvent y entrer et en sortir librement. Le meeting s'est déroulé sans incident.

Le 23  mars, l'Ukraine a imposé des sanctions pour une durée d'un an, à l'encontre de cinq banques gouvernementales russes présentes en Ukraine, comme Sberbank et VTB. Les bureaux de ces banques se trouvent dans toute l'Ukraine et sont souvent bloqués par les radicaux. Les autorités du pays ont discuté de cette situation avec le FMI, selon les médias ukrainiens.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le FMI finit par débloquer un milliard de dollars pour l'Ukraine
Les relations Ukraine-Russie brouillées par la politique antirusse de Kiev, selon Lavrov
Sberbank mise sur le lobbying pour lever les sanctions antirusses
Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Tags:
nationalistes, banques, Sberbank, bataillon Azov, Kiev, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook