International
URL courte
Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)
29717133
S'abonner

La Russie n'a pas l'intention d'utiliser ses Forces aérospatiales contre les missiles US dans le cas où Washington entreprendrait de nouvelles attaques contre la Syrie, puisque cela pourrait déclencher une guerre «à une grande échelle», estime le premier directeur adjoint du Comité international du Conseil de la Fédération de Russie.

Le premier directeur adjoint du Comité international du Conseil de la Fédération de Russie Vladimir Jabbarov a déclaré à Sputnik que la Russie n'aurait pas recours à ses Forces aérospatiales pour contrer les missiles américains en Syrie si les États-Unis décidaient d'effectuer de nouvelles frappes contre la Syrie. Cependant, selon M. Jabbarov, Washington devrait renoncer à ses ambitions et maîtriser ses émotions en ce qui concerne la question syrienne.

« Nous ne pouvons pas nous impliquer dans une confrontation armée, ceci risque de provoquer une guerre à grande échelle », a répondu M. Jabbarov lorsque la question de savoir si les Forces aérospatiales russes soutiendraient l'armée syrienne en cas de nouvelles frappes américaines lui a été posée.

Rappelons que quelques heures plutôt, le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a déclaré que les États-Unis n'excluaient pas d'autres frappes contre la Syrie dans le cas de nouvelles attaques chimiques.

Cependant, le sénateur a appelé Washington à « renoncer à ses ambitions et à ne pas se laisser dépasser par ses émotions ».

« Surtout, il ne faut pas se fier aux émotions de la fille du Président américain, » a rajouté M. Jabbarov.

Auparavant, d'après le journal Sunday Times, la réaction d'Ivanka Trump, fille du Président américain, face à l'attaque chimique à Idlib en Syrie aurait pesé dans la décision des autorités américaines de lancer une attaque de missiles sur la Syrie. Après l'opération aérienne contre la base syrienne, Ivanka Trump a écrit qu'elle était fière de la décision de son père.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les États-Unis ont tiré des missiles de croisière sur une base gouvernementale syrienne. Selon le Pentagone, 59 missiles ont été lancés depuis des navires de la marine américaine. La frappe a visé l'aérodrome de Shayrat qui serait soi-disant « directement lié » à l'attaque chimique sur Khan Cheikhoun, selon l'administration américaine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)

Lire aussi:

Les habitants de Damas s'expriment sur les frappes US
Frappes US en Syrie: tir de sommation ou «guerre mondiale»?
Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Tags:
Conseil de la Fédération, présidence américaine, Ivanka Trump, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook