International
URL courte
47412
S'abonner

Rex Tillerson, le Secrétaire d’État américain arrive le 11 avril à Moscou dans un contexte de tension des relations russo-américaines après la frappe de l’US Navy en Syrie. Selon Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, ce dernier ne peut pas confirmer la tenue d’une éventuelle rencontre entre Vladimir Poutine et Rex Tillerson.

Le 11 avril, Rex Tillerson vient à Moscou pour la première fois en tant que chef du département d'État américain. Le 12 avril il prévoit de négocier avec Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, notamment sur la situation en Syrie et sur les relations bilatérales russo-américaines.

L'inconnue reste à ce stade une éventuelle rencontre avec le Président russe:

« Pour le moment, je ne peux pas la confirmer », a indiqué le porte-parole russe à Sputnik.

La veille, Dmitri Peskov soulignait qu'aucune rencontre n'avait été annoncée. En outre, selon lui, il n'y avait pas de négociations avec le chef du département d'État américain dans le calendrier de Vladimir Poutine.

Il a également ajouté que le Kremlin informerait la presse au cas où une telle rencontre serait organisée.

Le 8 avril, Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a exprimé le mécontentement de Moscou à l'égard des frappes américaines contre la base aérienne de Shayrat, en Syrie, lors d'une conversation téléphonique avec Rex Tillerson, secrétaire d'État américain.

Selon le message du ministère, M. Lavrov et M. Tillerson se sont mis d'accord pour discuter du conflit syrien lors d'une prochaine rencontre, qui aura lieu le mercredi 12 avril.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Russie n’utilisera pas ses Forces aérospatiales pour contrer les missiles US en Syrie
Ambassadeur de Syrie en Russie: la frappe US est un geste de soutien à Daech
La Russie se prononce pour un embargo commun avec les USA contre Daech
Point sur le Covid-19: la Russie dépasse le seuil des 10.000 cas
Tags:
rencontre, visite, Kremlin, Rex Tillerson, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook