Ecoutez Radio Sputnik
    Palais des Nations à Genève, Suisse

    Moscou espère que les USA n’attaqueront pas la Syrie simplement parce qu'ils le veulent

    © REUTERS/ Pierre Albouy
    International
    URL courte
    646257792

    La Russie espère que les États-Unis se montreront raisonnables et ne bombarderont plus la Syrie tout simplement en raison des caprices de quelqu’un à la Maison-Blanche.

    Moscou espère que les États-Unis ne bombarderont plus la Syrie tout simplement parce que quelqu'un à Washington le veut, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Maria Zakharova.

    « Je refuse de croire qu'un grand pays comme les États-Unis peut agir de la même manière qu'il a agi depuis des décennies. Après tout, nous vivons en 2017, pas dans les années 1970, 1980 et même dans les années 1990, lorsque des frappes ont été effectuées tout simplement parce que quelqu'un à Washington le voulait », a déclaré la diplomate russe.

    Évoquant la récente frappe de missiles US contre une base aérienne en Syrie, elle a souligné qu'une telle politique, effectuée à l'encontre du droit et de la communauté internationale, sapait les piliers du mécanisme collectif de prise de décisions.

    « Il y a le droit international, il y a la communauté internationale […] de telles attaques portent un coup, non seulement au territoire syrien, mais aussi à la base collective de prise de décisions les plus importantes du monde », a déclaré Mme Zakharova lors d'un briefing.

    Suite à l'attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, attribuée par les pays occidentaux aux forces armées syriennes, le Président américain Donald Trump a ordonné une frappe ciblée contre la base aérienne syrienne de Shayrat. Vendredi matin, 59 missiles de croisière Tomahawk ont été tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui croisent en Méditerranée, faisant selon la partie syrienne dix victimes parmi les militaires et neuf morts parmi les civils, dont quatre enfants, et causant d'importantes destructions.

    Le Président Vladimir Poutine a qualifié l'attaque américaine d'agression contre un État souverain en violation du droit international et menée sous un faux prétexte.

    Les autorités syriennes ont rejeté les allégations d'utilisation d'armes chimiques, rappelant qu'elles avaient été complètement détruites sous la supervision d'experts internationaux de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). Les autorités russes demandent une enquête impartiale sur l'incident avant de condamner Damas.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Attaque chimique en Syrie: Moscou dénonce les fake news sur son éventuelle complicité
    La Syrie se dit prête à dialoguer avec tous les pays, USA compris
    Poutine: deux versions possibles sur l'attaque chimique en Syrie
    Après la Syrie, des frappes US contre Pyongyang? Séoul veut calmer les rumeurs
    Tags:
    politique étrangère, agression, frappe aérienne, Maison blanche, ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, Syrie, États-Unis, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik