International
URL courte
875
S'abonner

Les Turcs soutiendront l’élargissement des pouvoirs présidentiels lors du référendum constitutionnel prévu ce dimanche, révèlent deux sondages récemment publiés.

Deux sondages publiés mercredi dévoilent que les partisans du renforcement des prérogatives présidentielles seraient légèrement en tête lors du référendum constitutionnel, indique l'agence Reuters. Le scrutin se tiendra dimanche 16 avril.

Erdogan: la Turquie demandera des comptes à l’Europe pour son attitude hostile
© REUTERS / Murat Cetinmuhurdar / Presidential Palace
Alors que le vote des Turcs de l'étranger, qui a déjà eu lieu, s'est soldé par une forte participation, selon le chef de l'État turc Recep Tayyip Erdogan, l'Institut Anar crédite le soutien à l'élargissement des pouvoirs présidentiels de 52 % des intentions de vote.

Ce sondage a été réalisé en face-à-face auprès de plus de 4 000 personnes dans 26 provinces du pays entre le 5 et le 10 avril derniers, signale l'Institut.

Par ailleurs, un autre sondeur, Konsensus, place le « oui » à 51,2 % après avoir interrogé 2 000 personnes dans 41 provinces du pays et réparti les indécises entre partisans et opposants.

Le référendum constitutionnel sur le renforcement des pouvoirs présidentiels en Turquie a été initié par le président Recep Tayyip Erdogan et est prévu pour le 16 avril prochain.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La Turquie consolide sa frontière avec la Syrie
La Turquie teste un missile antichar à longue portée à guidage laser
La date du référendum sur le régime présidentiel en Turquie dévoilée
La Turquie tiendra un référendum sur une nouvelle constitution en 2017
Tags:
sondage, référendum, Recep Tayyip Erdogan, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook