Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump dénonce l’ampleur de la surveillance dont il aurait été l’objet

    © REUTERS / Joshua Roberts
    International
    URL courte
    14182

    Le Président américain Donald Trump évoque la surveillance dont lui et son entourage auraient été l’objet de la part de l’administration de son prédécesseur, Barack Obama. Un procédé qu’il juge «choquant».

    Le scandale autour de la mise potentielle du Président américain Donald Trump sur écoute ne s'apaise pas. Dans une interview à la chaîne Fox Business, dont des extraits ont été diffusés ce mercredi, l'homme politique met l'accent sur l'échelle de la surveillance et sur ses conséquences.

    « Quand vous regardez l'échelle de cette surveillance me concernant et concernant beaucoup d'autres personnes, c'est choquant », a déclaré M. Trump.

    Selon le Président américain, personne ne croit aux propos de l'ex-conseiller de Barack Obama sur la sécurité nationale Susan Rice prétendant que cette surveillance n'était pas de nature politique. Trump estime que le scandale est loin d'être fini.

    « C'est un sujet très grand, je suis sûr qu'il se poursuivra. Ce qu'ils [les employés de l'administration de Barack Obama, ndlr] ont fait, c'est choquant », a indiqué M. Trump.

    Donald Trump avait déjà accusé Barack Obama d'avoir placé sur écoute son QG à la Trump Tower, à New York, où il habitait et travaillait avant son investiture. Barack Obama avait rejeté ces accusations.

    Sur fond de scandale concernant la mise sur écoute de Donald Trump et son administration, le président de la commission du renseignement de la Chambre des représentants Devin Nunes avait déclaré que les écoutes en question avaient été réalisées entre le 8 novembre 2016 et le 20 janvier 2017, soit avant l'investiture, et qu'elles étaient absolument légales.

    Selon Devin Nunes, les agences de renseignement américaines avaient intercepté des communications téléphoniques des représentants de l'équipe de Donald Trump avant son investiture, entre novembre 2016 et janvier 2017, non intentionnellement.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Corée du Nord: la Chine appelle Trump à la retenue
    Trump envoie une «armada» vers la péninsule coréenne
    Trump abandonne définitivement le concours de beauté Miss Univers
    Un hôtel allemand refuse d’accueillir Donald Trump
    Tags:
    surveillance, Donald Trump, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik