Ecoutez Radio Sputnik
    Un centre d'accueil des réfugiés, Allemagne

    Une ville allemande demande 736.000 euros à Merkel pour l'accueil des migrants

    © REUTERS / Kai Pfaffenbach
    International
    URL courte
    Crise migratoire (785)
    5192

    En Allemagne, le maire de la petite ville de Freiberg a adressé à la chancelière Angela Merkel une lettre l’appelant à lui rembourser les dépenses liées à l’accueil des réfugiés et aux soins médicaux accordés qui leur ont été accordés pour l’ensemble de l’année 2016.

    Le maire de la petite ville allemande de Freiberg, Sven Krüger (SPD), a envoyé à la chancelière Angela Merkel (CDU) une facture pour les frais d'accueil et de soins médicaux accordés aux réfugiés pour l'ensemble de l'année 2016, dont le montant s'élève à 736 200 euros, relate le journal allemand Junge Freiheit.

    « Je sollicite une compensation pour les coûts supportés », a écrit le maire, cité par le quotidien Die Freie Presse.

    Il est à noter que la ville de Freiberg (Land de Saxe), qui compte environ 42 000 habitants, aurait engagé selon lui des sommes conséquentes pour l'accueil et les soins médicaux de quelques 1 700 demandeurs d'asile. « Vous (Mme Merkel, ndlr) avez souligné à plusieurs reprises que pour le financement des coûts liés à l'accueil de réfugiés, il n'y aurait ni hausse d'impôts ni augmentation de la dette publique, et pas de charges supplémentaires par rapport aux budgets communaux », a rappelé M. Krüger.

    Les 700 000 euros dépensés constituent une somme considérable pour une petite ville comme Freiberg, a indiqué le maire dans sa demande, qu'il considère par ailleurs comme une action symbolique.

    A l'automne 2015, Freiberg a accueilli d'après lui chaque mois plus d'une centaine de demandeurs d'asile sur ordre des autorités municipales. En outre, une salle de sport comprenant une grande tente a alors été érigée en tant que centre de premier accueil des immigrés de l'État libre de Saxe.

    « Il était clair pour nous que nous étions tenus de régler la situation. Cependant, il était aussi clair que cela coûterait de l'argent, raison pour laquelle dès le début, les coûts supportés ont été alloués à un poste budgétaire séparé en vue d'en assurer la transparence et dans l'espoir de nous voir rembourser à l'avenir », explique le maire sur sa page Facebook.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Crise migratoire (785)

    Lire aussi:

    La République tchèque, l’ennemi numéro un des migrants en UE
    Des musiciens italiens expulsés des USA car qu’ils seraient des «migrants illégaux»
    La ville de Calais met les migrants à la diète
    Tags:
    crise migratoire, réfugiés, Angela Merkel, Freiberg (Saxe), Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik