Ecoutez Radio Sputnik
    Facebook

    Facebook, un réseau social extrémiste pour le Times de Londres

    © AP Photo / Paul Sakuma, File
    International
    URL courte
    323

    Est-il facile d’entrer en contact avec des terroristes de Daech ou trouver des contenus pornographiques sur Internet? Selon une enquête journalistique du Times de Londres, il suffit de se faire enregistrer sur Facebook.

    Le journal britannique The Times a déposé une plainte à la police de Londres contre le réseau social Facebook qui tarde à supprimer des dizaines de contenus extrémistes et pédopornographiques dont l'administration du site a été notifiée.

    Un correspondant du journal s'est fait enregistrer sur Facebook sous une fausse identité et, se faisant passer pour un spécialiste des technologies informatiques, a fait connaissance avec plus d'une centaine de sympathisants du groupe terroriste Daech. Il a également adhéré à plusieurs groupes publiant des contenus pornographiques, a annoncé The Times.

    Le journal a ainsi découvert des images et vidéos faisant la promotion de Daech et des attentats commis à Londres et en Égypte, ainsi que des images représentant des actes de violence visant des enfants.

    Alertée par le journal, l'administration de Facebook a supprimé certains contenus, mais les publications saluant les attentats et appelant à organiser de nouvelles attaques sont restées intactes. Les modérateurs de Facebook basés dans la ville irlandaise de Dublin, aux États-Unis — en Californie et au Texas —, ainsi qu'en Inde ont également omis de supprimer des contenus pornographiques interdits au Royaume-Uni.

    Le journal en a informé la police de Londres et l'Agence nationale contre le crime (NCA). Le réseau social risque de faire l'objet de poursuites judiciaires au Royaume-Uni.

    D'une longueur de 9,17 m et de 102,9 cm de diamètre, la bombe GBU-43 MOAB pèse 9,5 tonnes dont 8,4 tonnes d'explosifs. Sa charge explosive, du H-6, est un mélange de RDX (cyclotriméthylène trinitramine), de TNT et de poudre d'aluminium. La puissance de GBU-43 est de 11 tonnes d'équivalent TNT. La bombe libère dans un premier temps un combustible dans les 150 mètres à la ronde. Puis une seconde explosion y met le feu. Elle provoque des destructions dans un rayon de 1,5 km.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L’UE menace Facebook, Google et Twitter de leur infliger une amende
    Facebook engloutira bientôt tous vos réseaux sociaux
    Suède: un viol collectif diffusé en direct sur Facebook suivi par de nombreux spectateurs
    Tags:
    enquête journalistique, pédophilie, pornographie, police, plainte, Agence nationale britannique contre le crime (NCA), Etat islamique, The Times, Facebook, Inc, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik