Ecoutez Radio Sputnik
    La Corée du Nord

    La Corée du Nord prête à lancer une frappe contre les États-Unis

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    459112

    La Corée du Nord possède des informations selon lesquelles les États-Unis projetteraient de réaliser une frappe préventive sur les installations nucléaires du pays, a déclaré le ministre plénipotentiaire de l'Ambassade de la Corée du Nord à Moscou, Zin Zen Hev.

    Selon Zin Zen Hev, le ministre plénipotentiaire de l'Ambassade nord-coréenne à Moscou, Pyongyang serait prêt à réagir à une possible attaque des États-Unis.

    « La situation sur la péninsule de Corée est devenue incontrôlable, parce que les États-Unis et leurs marionnettes sud-coréennes ont mené des actions visant à supprimer notre péninsule, renverser notre dirigeant et mener une frappe préventive contre des missiles et des installations nucléaires », a souligné le ministre, cité un le média russe.

    D'après lui, l'armée et le peuple de la Corée du Nord suivent de très près « les intrigues des forces hostiles ».

    « S'il y avait la moindre provocation de leur part, nous serions prêts à réaliser une frappe en réponse et écraser la provocation », a-t-il annoncé.

    Précédemment, le Conseil de sécurité nationale américain avait présenté au Président Donald Trump un rapport sur les réactions possibles des États-Unis à la menace nucléaire émanant de Pyongyang comprenant, entre autres, la possibilité d'un déploiement de l'arme nucléaire en Corée du Sud.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La Corée du Nord: fêtes et quotidien
    Corée du Nord: après les navires, Trump veut envoyer des sous-marins nucléaires
    Premier ministre japonais: la Corée du Nord disposerait d’ogives remplies de sarin
    Corée du Nord: la Chine appelle Trump à la retenue
    Après les frappes US en Syrie, bientôt le tour de la Corée du Nord?
    Tags:
    sécurité nationale, missiles, frappe aérienne, nucléaire, Donald Trump, Pyongyang, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik