Ecoutez Radio Sputnik
    GBU-43. Archive photo

    Sénateur russe: l’Afghanistan, nouveau terrain d’essai des armes US dernier cri?

    © REUTERS/ US Air Force Photo
    International
    URL courte
    Méga-bombe US: polémique autour d’une frappe US en Afghanistan (13)
    716242254

    Le test par les États-Unis d’une nouvelle bombe de grande puissance en Afghanistan, qui traduit leur aspiration à la domination mondiale, pourrait relancer la course aux armements, estime le sénateur russe Igor Morozov.

    Le membre du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) est convaincu que la Russie doit initier des débats sur cette question au Conseil de sécurité de l'Onu.

    « Le test par les États-Unis d'une bombe d'un genre nouveau en Afghanistan constitue une tentative de domination mondiale et renferme un élément de menace militaire, cette tentative étant lourde d'une nouvelle escalade de la course aux armements et d'un regain de tension dans le monde », a déclaré le sénateur à Sputnik.

    Selon lui, « la Russie doit initier une discussion sur ce problème à l'Onu ».

    M. Morozov a signalé que les États-Unis avaient besoin d'un polygone pour tester une arme fondée sur des principes physiques nouveaux « mais surtout pour évaluer les dommages qu'elle causerait, pertes humaines comprises ».

    Il a ajouté que l'Afghanistan constituait aux yeux des Etats-Unis le polygone utilisé à ces fins, car ils ont investi dans ce pays d'importantes sommes afin de renforcer leur présence militaire.

    « C'est un nouveau danger pour la Russie, car des unités de Daech se concentrent dans ce pays et les États-Unis déploient des efforts afin de conserver ce potentiel », a-t-il ajouté.

    Le sénateur a signalé qu'une « réponse appropriée serait donnée » si les États-Unis tentaient de déstabiliser la situation ayant trait à la Russie en procédant à de nouveaux tests ou en soutenant les terroristes.

    Jeudi 13 avril, les États-Unis ont utilisé pour la première fois en conditions réelles la bombe non nucléaire la plus puissante à ce jour, baptisée GBU-43, contre les combattants du groupe terroriste État islamique en Afghanistan. La bombe de 9,5 tonnes a été larguée depuis un avion militaire MC-130. Selon certaines informations, les États-Unis disposent de 15 munitions de ce type. Washington a expliqué que la frappe avait visé un système de tunnels de Daech et traduisait l'attachement de l'administration américaine à sa promesse d'éliminer le groupe terroriste.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Méga-bombe US: polémique autour d’une frappe US en Afghanistan (13)

    Lire aussi:

    Le bouclier antimissile US provoque une nouvelle course aux armements
    Les USA déclenchent de facto une nouvelle «course aux armements»
    La course aux armements, ce n’est pas la Russie qui la déclenche
    Tags:
    bombe, test, GBU 43 MOAB, Afghanistan, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik