International
URL courte
32856
S'abonner

Les États-Unis sont déterminés à tout faire pour prévenir un nouvel essai nucléaire nord-coréen et déploient à cette fin des destroyers lanceurs de missiles à proximité de la péninsule coréenne.

Les États-Unis sont disposés à effectuer une frappe préventive contre la Corée du Nord s'ils ont suffisamment de preuves que Pyongyang se propose de procéder à son sixième test nucléaire, communique la chaîne de télévision NBC se référant à des sources au sein du renseignement américain.

Selon NBC, Washington pourrait effectuer une frappe préventive avec des armes classiques. Deux destroyers américains dotés de missiles de croisière Tomahawk ont été déployés dans la région de la péninsule coréenne, dont un à 300 miles nautiques environ de l'endroit où le test nucléaire nord-coréen pourrait avoir lieu.

NBC signale que des bombardiers lourds américains de la base de Guam sont prêts à décoller à tout moment pour frapper la Corée du Nord.

La chaîne de télévision rappelle qu'un groupe aéronaval américain conduit par le porte-avions USS Carl Vinson est en route vers la péninsule coréenne.

Auparavant, le président américain Donald Trump avait déclaré que tous les scénarios possibles à l'égard de la Corée du Nord étaient envisagés.

Pyongyang a qualifié de provocation le déploiement d'un groupe naval américain au large de la péninsule coréenne et a menacé Washington de riposter en effectuant une frappe nucléaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

«Nous irons en guerre»: la Corée du Nord répond aux menaces des États-Unis
La Corée du Nord prête à lancer une frappe contre les États-Unis
NYT: la Corée du Nord préparerait un nouvel essai nucléaire dans les jours à venir
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Tags:
frappe préventive, déploiement, groupe naval, Tomahawk, USS Carl Vinson (porte-avions), Donald Trump, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook