Ecoutez Radio Sputnik
    Hinchas del Leicester City

    Bientôt un nouveau documentaire de la BBC? Des hooligans anglais vandalisent Madrid

    © REUTERS / Sergio Perez
    International
    URL courte
    7718
    S'abonner

    Des désordres violents ont été organisés à Madrid par les supporters de Leicester City à la veille du match de quart de finale de la Ligue des champions entre l’Atletico et leur club. Sputnik Mundo s’est entretenu avec des représentants du monde du football sur le comportement épouvantable des fans anglais.

    « En général, quand les fans anglais arrivent en Espagne, il y a des problèmes. Pour cette raison, la police contrôle toujours la situation. Cependant, il est très difficile de contrôler tant de monde », a déclaré à Sputnik Vicente Corral, analyste de football.

    L'expert a souligné que les fans anglais se soûlaient avant de « commencer à casser les meubles dans des bars ». Mais les hooligans ne sont pas les seuls à causer des problèmes en Espagne, car souvent, de nombreux supporters radicaux des pays d'Europe centrale se conduisent de la même façon.

    Guillermo Rocafort, un supporter de l'Atletico Madrid, a souligné que « le comportement des hooligans anglais a toujours été le même : une suite ininterrompue d'actes de vandalisme ».

    « En tenant compte du comportement de ces supporters, il faudrait leur interdire l'entrée de tout pays européen, parce que nous savons qu'ils arrivent pour organiser des troubles et des violences dans les villes », signale Guillermo Rocafort. Selon lui, « la politique et les médias britanniques fanatisent leur peuple » par le biais des dossiers comme le Brexit ou Gibraltar.

    « D'année en année, le vandalisme organisé par les hooligans n'est pas poursuivi par le gouvernement et devient plus violent. La Grande-Bretagne exporte toute cette violence dans le reste de l'Europe », déplore le supporter espagnol. Il estime que les autorités britanniques devraient dédommager le préjudice causé par leurs citoyens dans d'autres pays. Il a également proposé d'opposer un boycott ou l'isolement sportif afin de pénaliser les supporters radicaux anglais.

    Se référant à la faible résonance des violences à Madrid dans les principaux médias européens, Guillermo Rocafort signale qu'« il y a des instructions très claires (pour les médias) afin de discréditer la Russie », alors qu'en fait « la violence et le comportement anti-sportif  ne viennent pas des Russes. »

    « Les Anglo-Saxons sont de grands experts en matière de propagande. Ils persuadent les gens par leurs mensonges. Et les gens ont tendance à les croire parce qu'ils contrôlent les médias », a-t-il ajouté.

    « Les Russes ont été accusés de violence, tandis qu'en réalité la violence pendant les compétitions internationales provient toujours d'un seul pays : le Royaume-Uni », explique le supporter.

    Début février, la BBC a projeté un documentaire sur la violence des supporters russes qui auraient « préparé une chasse » aux Britanniques pendant la Coupe du monde de football de 2018 en Russie, recourant à des faits montés de toutes pièces pour étayer cette thèse.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    «Porcs espagnols, Gibraltar est à nous»: des supporteurs UK retournent Madrid (images)
    «Le film de la BBC sur les fans russes fausse la réalité»
    Et les hooligans britanniques? Le film de la BBC vu d'Italie
    Documentaire de la BBC: les mêmes clichés de supporters peuvent être pris ailleurs
    Tags:
    quart de finale, violences, Ligue des Champions de l'UEFA, Leicester City F.C, Atlético Madrid, Madrid
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik