International
URL courte
25523
S'abonner

Moscou juge étrange la réaction des Occidentaux à l’intervention du vice-ambassadeur russe à l’Onu Vladimir Safronkov, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

« Il est très étrange d'entendre [de telles choses] de la part de nos collègues occidentaux qui de mois en mois et d'année en année s'exercent à insulter la Russie et sa politique », a déclaré M.  Riabkov.

Selon lui, il est grand temps d'envoyer un signal émotionnel sérieux.

« Autrement on ne pourra pas sortir de l'état de zombis politiques les gens qui sont assis avec nous autour de la même table au Conseil de sécurité ou au Conseil exécutif de l'OIAC », a noté le diplomate au sujet de l'intervention de Vladimir Safronkov au Conseil de sécurité de l'Onu, lequel a critiqué la position du Royaume-Uni sur sa situation en Syrie.

Au cours d'une discussion sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, M. Rycroft a accusé la Russie d'avoir abusé de son droit de veto et soutenu Bachar el-Assad.

« Ne t'avise plus d'insulter la Russie ! Vous avez pris peur, perdu le sommeil, parce que nous allons coopérer avec les États-Unis. Regarde-moi ! Ne détourne pas le regard !», a violemment lancé M. Safronkov à son homologue britannique.

Le Kremlin a soutenu le discours de son représentant à l'Onu. D'après le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, il n'y avait rien d'humiliant dans ses propos.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

«N’osez plus insulter la Russie!»
Résolution sur la Syrie: l’Occident a «forcé Moscou à sortir son veto»
La Russie bloque une résolution sur la Syrie au CS de l'Onu
Moscou: la résolution US sur «l’attaque chimique» en Syrie basée sur de fausses infos
Tags:
insulte, intervention, critiques, ONU, Matthew Rycroft, Vladimir Safronkov, Sergueï Riabkov, Bachar el-Assad, Dmitri Peskov, Royaume-Uni, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook