International
URL courte
3552
S'abonner

Le nouveau sous-marin nucléaire Belgorod rejoindra la marine russe en 2018. Son équipement sophistiqué permettra son utilisation non seulement à des fins militaires mais aussi d’exploration, notamment pour extraire des minerais en Arctique.

La marine russe sera bientôt équipée du nouveau submersible nucléaire Belgorod, doté d'appareils pour les grandes profondeurs, de bathyscaphes et d'autre équipement scientifique. En même temps, un complexe géophysique Magma sera installé sur le sous-marin afin de diviser par quatre le coût des recherches dans les espaces marins difficilement accessibles quelles que soient les conditions de météo et de glaciation.

Un sous-marin russe
© Photo. Press-service of JSC "PO "Sevmas"
Actuellement, des travaux de modernisation sont effectués à bord du submersible et ils seront terminés au cours de l'année, selon les informations du journal Izvestia se référant à l'état-major de la flotte russe du Nord.

Un autre submersible nucléaire, le Kazan, a été mis à l'eau le 31 mars. Il est considéré comme une des armes les plus modernes de Russie avec ses capacités de plonger à une profondeur de 520 mètres et de se déplacer en immersion à une vitesse de 31 nœuds.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un sous-marin furtif russe «trou noir» effectue un tir de missile de croisière
Le sous-marin russe Kazan, «le plus redoutable que l’US Navy ait jamais connu»
Les meilleures photos d’Ovnis prises à partir d’un sous-marin américain
La Russie développe le 1er sous-marin nucléaire civil du monde
Tags:
Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook