International
URL courte
3102
S'abonner

Après avoir pris une série de villages et de localités dans la province de Raqqa suite à l'offensive lancée en novembre dernier, les Forces démocratiques syriennes viennent de lancer la quatrième phase de l’opération Colère de l'Euphrate, a déclaré à Sputnik la chef d’un bataillon féminin de l’armée kurde, Cihan Shex Ehmed.

Le commandement de l'opération Colère de l'Euphrate, menée par les Forces démocratiques syriennes (FDS) afin de libérer Raqqa, a annoncé le lancement de sa quatrième phase, dont les détails ont été commentés pour Sputnik par la porte-parole du commandement Cihan Shex Ehmed, chef d'un bataillon au sein des Unités de défense féminines (YPJ).

« Les phases précédentes de l'opération de libération de Raqqa ont été efficaces. Lors de la quatrième étape, nous entendons nettoyer de Daech les villages situés à proximité immédiate de la ville pour passer à l'assaut de Raqqa », a révélé l'interlocutrice de l'agence.

Et d'ajouter que plus de dix localités au nord de Raqqa se trouvaient encore sous le contrôle des terroristes.

Ces femmes kurdes qui luttent contre l'EI
© REUTERS / Azad lashkari

Les opérations militaires de libération dans la région de Raqqa sont menées par les unités au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les Kurdes mais comprenant aussi des Arabes et des Turkmènes, et de la coalition internationale. Désormais, il s'agit de libérer des djihadistes les territoires nord de Raqqa et la vallée de Celab.

La première phase de l'opération Colère de l'Euphrate en vue de libérer Raqqa a démarré le 5 novembre dernier au nord de la ville, la deuxième le 10 décembre à l'ouest et la troisième le 4 février près de Suluk. Les FDS comptent environ 30 000 combattants, dont les deux tiers appartiennent aux Unités de protection du peuple kurde (YPG).

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Libérer Raqqa - et après?
Coincés, des commandants de Daech s'enfuient de Raqqa
«Les USA ne libèrent Raqqa que pour diviser la Syrie»
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Tags:
YPJ, combattante, bataillon de femmes, porte-parole, coalition, opération, Colère de l'Euphrate, Forces démocratiques syriennes (FDS), Sputnik, Etat islamique, Cihan Shex Ehmed, Euphrate, Raqqa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook