International
URL courte
Méga-bombe US: polémique autour d’une frappe US en Afghanistan (13)
584
S'abonner

Au moins quatre chefs de guerre de Daech ont été abattus par la bombe GBU-43/B à la frontière afghano-pakistanaise, relate la chaîne de télévision Tolo News.

94 membres du groupe terroriste Daech, dont quatre commandants locaux, ont trouvé la mort dans la frappe de la bombe américaine GBU-43/B larguée dans la province afghane de Nangarhâr, indique la chaîne de télévision Tolo News, citant les autorités locales.

Jeudi 13 avril, le porte-parole du Pentagone Adam Stump a annoncé que les États-Unis avaient largué une bombe d'une puissance inédite sur les grottes de Daech en Afghanistan. C'est la première fois que les forces US utilisent ce type de bombe dans des combats.

Testée en mars 2003, la GBU-43/B, contenant 8,48 tonnes d'explosif H6, est la plus puissante bombe non-nucléaire de l'arsenal américain et la plus grosse arme guidée par satellite jamais conçue. À l'heure actuelle, les États-Unis disposeraient d'une quinzaine de tels engins.

Selon Washington, l'emploi d'une GBU-43/B contre les djihadistes de Daech était censé confirmer la volonté de l'administration américaine de venir à bout du groupe terroriste.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Méga-bombe US: polémique autour d’une frappe US en Afghanistan (13)

Lire aussi:

Pourquoi utiliser «une méga bombe» en Afghanistan: le Pentagone s’explique
Vidéo du largage sur l'Afghanistan de la plus puissante bombe non nucléaire US
Méga-bombe larguée en Afghanistan: Snowden dévoile la véritable cible
Tags:
bombe, lutte antiterroriste, terrorisme, GBU 43 MOAB, Etat islamique, Pentagone, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook